904 crus de Bourgogne 2008 et 2009 notés par Antonio Galloni

## A l’heure où tous les yeux sont rivés sur les notes des primeurs de Robert Parker qui sont tombées hier matin à Bordeaux, d’autres notes sont arrivées. En effet, Antonio Galloni, lui aussi membre de l’équipe Parker, a dégusté et noté 904 vins de Bourgogne millésimes 2008 et 2009.

Cet amoureux du vin a fait ses débuts en Italie en publiant une première revue intitulée  « Piedmont Report ». Il désirait alors combler ce qu’il ressentait comme un manque d’information des consommateurs italiens en terme de vin.

En 2006, une fois la revue devenue culte auprès de tous les amateurs des vins du Piémont dans plus de 25 pays, Antonio Galloni a entrepris d’augmenter l’étendu de sa revue afin de fournir des informations sur d’autres régions de l’Italie. C’est à ce moment-là que Robert Parker l’a invité à rejoindre The Wine Advocate.

Preuve de la confiance de Robert Parker dans sa nouvelle recrue, le 1er février dernier, il annonçait que désormais ce serait Antonio Galloni qui aurait la responsabilité de déguster et noter les vins californiens. Cela n’avait d’ailleurs pas manqué d’occasionner la désorientation des producteurs californiens dont la conduite a été dictée par les « critères Parker » pendant de nombreuses années.

Antonio Galloni qui était déjà en charge de l’Italie et de la Champagne se retrouve maintenant aussi en charge de la Californie et de la Bourgogne. Il vient donc de noter près de 1000 Bourgogne, avec une tête de classement sans surprise.

Le Domaine de la Romanée-Conti obtient 97-99 pour la Romanée-Conti 2009 et 96-98 pour La Tache 2009. En début de classement on retrouve aussi d’autres noms prestigieux. Le Domaine Georges Roumier Bonnes Mares 2008 décroche un 98, le Comte de Vogue Musigny Vieilles Vignes 2008 un 97, le Château de Chambolle Jacques-Frédéric Mugnier Le Musigny 2008 un 97 et le Dujac Fils et Père Clos Saint-Denis 2008 un 96.

En ce qui concerne plus particulièrement les millésimes 2009, Antonio Galloni souligne : « J’ai été marqué par les crus de Marsannay exceptionnels que j’ai goûtés. Un producteur m’a confié que 2009 était la meilleure année pour le Marsannay depuis 1990. Je n’ai pas eu la chance de goûter ces derniers, je ne peux donc pas m’exprimer à ce sujet. Mais ce qu’il faut simplement retenir, c’est que le Marsannay est une des plus marquantes appellations de Bourgogne pour le millésime 2009. »

A noter que Bouchard, Faiveley ainsi que la maison Leroy n’ont pas participé au classement.

 

mai 05, 2011

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.