Bordeaux

![](media:522)

## En quelques Chiffres :

– 6 millions d’hectolitres
– 122 000 hectares
– 57 AOC

## Cépages :

Les cépages majoritairement utilisés dans le bordelais sont des cépages rouges :
Merlot, cabernet sauvignon, cabernet franc, Malbec…etc.
On trouve aussi quelques cépages blancs :
Sémillon, sauvignon, muscadelle…

## Situation géographique :

Le vignoble bordelais se situe à côté de l’océan Atlantique au carrefour de plusieurs fleuves : la Gironde, la Dordogne et la Garonne.

## Climat :

Le climat est doux et humide. Il n’y a pas réellement d’hivers froids
L’influence océanique est importante, mais climat plus on rentre dans les terres plus le climat est continental. Il y a néanmoins de belles périodes ensoleillement, et une pluviosité normale mais irrégulière. La présence de la forêt landaise limite la salinité de l’air et tempère l’air.

## Terroirs :

Les sols varient beaucoup d’une région à une autre notamment en fonction de la présence des différents fleuves et de l’océan.
A l’ouest du vignoble on trouve majoritairement des sables landais, à l’est des plateaux et coteaux calcaires, le long de la Garonne et de la Gironde les fameuses graves : graviers, sables, argile (qui grâce aux galets conservent la chaleur du soleil et la répercute directement sur les grappes) et enfin, le long de la Garonne et de la Dordogne : des argiles, limons et graviers sur calcaires.

## Historique :

C’est à l’époque Romaine que les premiers vignobles de Bordeaux apparaissent.
Au XIIe siècle, c’est la naissance d’un grand vignoble commercial.
On assiste alors à d’importants échanges entre Bordeaux et L’Angleterre, car Bordeaux était sous l’emprise des Britanniques.
Au XIXe siècle, c’est la véritable prospérité commerciale du vignoble.
En 1885 le fameux classement des crus du Médoc est mis en place. Mais s’en suit une succession de crises : phylloxérique, oïdium, mildiou
Une fois rétabli, au XXe siècle des AOC sont reconnues et d’autres classements (Graves, St Emilion) apparaissent.
##
Caractéristiques des vins :

Les vins rouges sont d’une couleur intense et évoluent lentement. Ce sont généralement des vins élevés en fûts de chêne qui développent des arômes complexes de fruits rouges et noirs mais aussi bien souvent épicé. Riche en tanin, les vins de Bordeaux sont traditionnellement des vins de garde.
Les vins blancs peuvent être de deux natures : secs où liquoreux. Les plus connus sont les liquoreux avec notamment le célèbre Sauternes. Ces derniers possèdent un caractère particulier. Leurs arômes sont intenses et ils sont très onctueux et doux.
Les vins blancs secs sont de plus en plus qualitatifs et reconnus. Souvent issus de l’assemblage du Sémillon et du Sauvignon, ils sont frais, fruités et élégants, ayant parfois un bon potentiel de garde.

## Classement des vins :

Appellations « génériques » et classement en premier crus et grands crus qui concerne des exploitations et non des parcelles.

## Appellations principales :

Voici les différentes sous-régions du vignobles Bordelais avec leurs principales Appellations :
– Le Médoc : Médoc, Haut Médoc, St Estèphe, Pauillac, St Julien, Margaux, Moulis en Médoc, Listrac en Médoc
– Les Graves : Graves, Graves Supérieur, Pessac-Léognan
– Le Sauternais : Ste Croix du mont, Sauternes, Cadillac, Graves et Cérons, Loupiac, Barsac
– Le Libournais : Fronsac, Saint Emilion, Pommerol
– Côtes de Bourg et Côtes de Blaye
Entre-deux-mers : Premières Côtes de bordeaux, Côtes de bordeaux St Macaire, Haut-Benauge, Bordeaux supérieurs…

## Quelques accords mets et vins :

Paupiettes de veau braisées et Bordeaux rouge
Cailles rôties et Médoc
Gigue de Chevreuil et Saint Emilion
Poularde à la crème et Pessac Léognan blanc
(« Les accords mets et vins » – Olivier Bompas – HACHETTE)

 
Post by admin

Comments are closed.