Campagne primeurs 2012 : cette année c’est vous Robert Parker !

Depuis qu’il a annoncé la [vente du Wine Advocate](http://www.intothewine.fr/magazine/le-billet-de-dyonisos/l-apres-robert-parker-rien-ne-sera-plus-comme-avant  » »), les rumeurs faisant part des velléités de retraite de Robert Parker vont bon train.

###La fièvre monte à el Bordeaux

Sans vouloir comparer les bords de la Gironde avec le Texas, une certaine fièvre s’empare de cette région, occasionnée par les dégustations des vins du millésime 2012 qui commencent officiellement la semaine prochaine et qui semblent déjà attirer de nombreux opérateurs des cinq continents. La ville et la campagne bourdonnent en quatorze langues sans compter le  »Pidgin ». Les ondes courtes et longues bouillonnent également de commentaires qui ne portent pas tous sur les seuls mérites ou faiblesses de la dernière récolte. C’est pourtant bien de ça dont il est question, et tout le monde attend avec plus ou moins d’impatience les notes du grand manitou Parker.

Tel est le grand jeu des primeurs de Bordeaux, qui emballe toute la vinosphère le temps d’une petite semaine folle au rythme effréné des dégustations.

Ainsi les bruits qui courent n’en sont qu’exacerbés, et la twittosphère s’enflamme au moindre poisson d’avril faisant part de l’éventuelle absence de Robert Parker.

![](media:8949 500x)

Robert Parker sera bel et bien présent cette année, il y est même déjà, et a notamment livré ses premières impressions sur ce millésime 2012, dans un commentaire sur le forum de Mark Squire. Selon lui, nous pourrions être surpris par quelques belles réussites, pour ce millésime classique, semblable en beaucoup de points à 1998. Si l’on se souvient bien, ce millésime avait été une grande réussite pour la rive droite, et avait donné à Pomerol et Saint-Emilion quelques très grands vins.

###Rivalisez avec le palais à 1 millions d’euros de Parker

[![](media:8951 500x)](https://www.facebook.com/millesima/app_226913464120326?ref=ts  » »)

Le rituel est immuable, Robert Parker, comme chaque année va donner ses fameuses notes de dégustation sur cent points. Tous les grands crus y passent. Millésima innove en vous proposant sur son site et sur sa page Facebook un grand jeu-concours exceptionnel où il est question de deviner les notes qu’il attribuera à 12 Grands Crus Classés.
Quelles notes obtiendront les châteaux Haut-Brion, Mouton-Rothschild, Lafite, Cheval-Blanc, Angélus, Margaux, Palmer, Pontet-Canet, Chevalier, Pape-Clément, Cos d’Estournel et Ducru-Beaucaillou ?
[Vous pouvez participer ici au jeu-concours.](https://www.facebook.com/millesima/app_226913464120326?ref=ts  » »)

Vous n’aurez sûrement pas la chance de pouvoir déguster tous ces vins d’exception, cela relève donc plus du pari que de la dégustation. C’est à celui qui aura pioché les bons numéros de ce grand loto des Grands Crus Classés.

En donnant vos notes, vous pouvez, si elles correspondent avec celles de Parker, gagner des cadeaux prestigieux tels qu’un double magnum de Haut-Brion 2004 ou un magnum de Palmer 2006. C’est donc le moment de vous plonger dans les archives du Wine Advocate, pour voir quels sont parmi ces châteaux les chouchous de Robert Parker, et faire vos pronostics. Certains des douze proposés se sont même vus attribuer ces dernières années la note suprême de 100/100, tels que le Pape-Clément 2010, le Cheval Blanc 2010, le Ducru-Beaucaillou 2009, le Haut-Brion 2010. A noter le grand absent de ce jeu-concours, le Château Latour, [tout juste sorti du système des primeurs](http://www.intothewine.fr/magazine/les-news/43  » »)…

Et vous saurez-vous devinez les notes que Parker attribuera ? Donnez nous vos pronostics !

 

avr 05, 2013

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.