Château d’Issan

Home » Château d’Issan

 

Emmanuel Cruse : Venez découvrir le Château d’Issan Grand Cru Classé de Margaux et partager vos impressions sur nos vins.

Admirablement situé sur l’AOC Margaux, le Château d’Issan s’étend sur 120 hectares dont 53 sont consacrés à la culture de la vigne. L’encépagement très classique est de 65 % de Cabernet Sauvignon et de 35 % de Merlot.

 

DEUX SEIGNEURIES ONT DE TOUT TEMPS DOMINÉ LA RÉGION DE MARGAUX :

la Mothe-Margaux et la Mothe-Cantenac ; aujourd’hui Château Margaux et Château d’Issan.

La première référence connue d’Issan remonte au XIIe siècle lors de l’occupation de la Guyenne par les Anglais, ce qui en fait l’une des plus anciennes propriétés de la région.

Les Ségur, Salignac ou encore La Vergne s’y succédèrent jusqu’à l’arrivée du Chevalier d’Essenault, Conseiller au Parlement de Bordeaux, qui fit raser le vieux château et construisit l’édifice actuel au XVIIe siècle.

Il lui laissa par ailleurs son nom qui par contraction donna Issan.
A partir de 1776, la famille Foix de Candale également propriétaire de la Seigneurie de Cadilllac présida aux destinées d’Issan.

A la Révolution, les biens des Candale furent confisqués puis affermés aux citoyens locaux.
Au XIXe siècle, outre l’inscription du Château d’Issan au célèbre classement de 1855, la propriété bénéficia d’importantes améliorations à partir de 1866 sous l’habile administration de Gustave Roy:
construction de nouveaux chais et cuvier, arrachage des cépages peu qualitatifs et complantations au rythme de 10.000 à 12.000 pieds par an, plantation (surtout du Cabernet Sauvignon), essai de greffage
sur porte-greffe Riparia…

Tout ceci fit de la propriété, avec son splendide vignoble de graves, un ensemble unique partout cité en exemple.

C’est alors la consécration d’Issan qui, après avoir été servi au mariage d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri Plantagenêt en 1152, recommandé pour la cave du Prince de Galles en 1725, devint le favori de l’Empereur François-Joseph à la cour d’Autriche.

 

De cette époque date la fière devise du cru : REGUM MENSIS ARIS QUE DEORUM

Après la vente de la propriété par les héritiers Roy, peu avant la Première Guerre Mondiale, Issan connut une période qui voit s’éclipser sa renommée, jusqu’à ce que Monsieur et Madame Emmanuel Cruse en fassent l’acquisition en 1945 et sauvent ainsi du déclin une propriété qui ne comptait alors que deux hectares en plantation !

La famille Cruse a par ailleurs été propriétaire de châteaux de renom tels Château de Laujac, Pontet-Canet, Giscours, Rauzan Ségla, du Taillan.

Cette famille, d’origine danoise, est installée depuis 1812 à Bordeaux où Hermann Cruse fonda la société de négoce « Cruse Fils & Frères » en 1819.

Aujourd’hui, leurs héritiers gèrent Château d’Issan et continuent de travailler avec passion à la mise en valeur du domaine et de ses vins.

L’appellation Margaux est l’une des plus complexes et le Château d’Issan se veut résolument un Margaux authentique.

La propriété s’étend sur 120 hectares dont 53 hectares de croupes graveleuses consacrées à la culture de la vigne.

Depuis le début des années 1990, sous l’impulsion d’Emmanuel Cruse et de son Directeur Technique Eric Pellon, tous deux âgés alors de 25 ans, un nouveau chapitre de l’histoire de la propriété s’est
ouvert.

image
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable/
http://www.intothewine.fr/
#74316D
style1
scrollauto
Loading posts...
#ffffff
on
none
loading
#ffffff
Sort Gallery
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable
on
yes
yes
on
off
ENTER YOUR EMAIL HERE
on
off