Château Faurie de Souchard

Home » Château Faurie de Souchard

Geoffroy et Thibaut Sciard : L’équipe de Faurie de Souchard s’applique à créer millésime après millésime un vin « haute couture ». Avec un objectif : la qualité totale dans la conduite du vignoble, la vinification et l’élevage. Faurie de Souchard s’ancre ainsi de plein pied dans la modernité.

 

Histoire

Le nom Faurie de Souchard est l’association du lieu-dit  » Petit-Faurie  » et du nom de l’un des anciens propriétaires, Mr de Souchard. Moins célèbre et peut-être moins décisive que celle de Castillon, la bataille de Faurie eu lieu à cet endroit au cours de la guerre de cent ans. La famille de Souchard quand à elle s’illustra au XVIIIème siècle au parlement de Bordeaux, à la Jurade et à la Mairie de Saint Emilion.

A la fin du XVIIIème siècle Jean Combret propriétaire du domaine de Soutard. meurt en laissant son bien à son neveu, Jacques Combret de Milon, qui le revend quelques années plus tard à Jean Laveau, important viticulteur de l’époque. Celui-ci meurt à son tour en 1836 sans laisser d’héritier direct.

En 1851, les terres de Faurie sont données en métayage, d’autres terres dispersées. De ces séparations sont nées deux propriétés, Petit-Faurie de Souchard et Petit-Faurie de Soutard.

En 1933, Monsieur et Madame Maurice Jabiol achètent le château Petit Faurie de Souchard. En 1969 le mot  » petit  » est supprimé de l’étiquette.

En 2006, Françoise Sciard, qui leur avait succédé en 1983, a chargé ses enfants d’écrire une nouvelle page de l’histoire de cette propriété familiale.

« La passion, le respect de la tradition et la recherche constante de la qualité président à l’élaboration des vins de Faurie de Souchard. »

C’est dans cet esprit que Stéphane Derenoncourt entoure de ses meilleurs conseils la nouvelle génération afin d’inscrire les vins de ce cru ancestral dans la modernité.

 

Le Vignoble

Le vignoble s’étend parmi les terres les mieux exposées du versant nord de la commune de Saint-Emilion.

Il s’étend sous la forme d’un vaste rectangle de 14 hectares, enchâssé entre les vignobles de Petit Faurie de Soutard, la partie du château Soutard situé sur ce versant et le château Larmande.

La propriété est délimitée par la route de Saint-Christophe des bardes dans sa partie basse et par la côte des cadets dans sa partie haute.

Le vignoble est composé de 75% de merlot, de 20% de cabernet Franc et de 5% de cabernet sauvignon. L’âge moyen de la vigne est de 25 ans.

La plus grande attention est accordée aux façons, c’est à dire aux différents travaux agricoles qui de saison en saison permettent de préparer la prochaine récolte dans les meilleurs conditions. Ainsi la taille est assurée par une équipe reconnue comme l’une des meilleures en France.

Par ailleurs des mesures préventives naturelles telles que l’effeuillage et les vendanges vertes permettent d’obtenir une parfaite maturité du raisin lorsque vient le temps de la récolte.

 

Vinification

Une grande rigueur précède à tous les gestes de l’élaboration du vin du château Faurie de Souchard notamment grâce à une sélection sévère sur table de tri au moment des vendanges.

La vinification est faite en cuves de béton. La fermentation alcoolique dure en moyenne trois semaines. Sa progression est ajustée au mieux grâce à un thermorégulateur. Le vin est ainsi progressivement amené à 28°celcius, température idéale maintenue pendant toute la durée de la fermentation alcoolique (transformation du sucre en alcool).

La vinification traditionnelle très soignée, est effectuée séparément pour chacune des parcelles et pour chaque cépage. Ainsi le vin élaboré à partir des vignes jeunes ou anciennes, plantées de merlot ou de cabernet reçoivent les soins adaptés à la typicité de chacun.

Au terme de la fermentation alcoolique ont lieu les écoulages, au cours desquels le vin est séparé du marc (peau, pépins…). Celle-ci est pressée à l’abri de l’air afin d’éviter son oxydation grâce à un procédé innovant inventé par Alain Sciard.

La fermentation malo-lactique (transformation de l’acide malique en acide lactique) est mise en œuvre aussitôt après les écoulages, une fois la fermentation alcoolique arrivée à son terme.

Propriétaire, maître de chai et œnologue suivent avec une attention constante et en étroite collaboration l’évolution du vin pendant cette période cruciale. « C’est dans cet esprit que Stéphane Derenoncourt entoure de ses meilleurs conseils les propriétaires depuis 2006 afin d’inscrire dans la modernité les vins de ce cru ancestral.

 

Élevage

Dans la suite logique des efforts entrepris dans le domaine de la conduite de la vigne et de la vinification, une très grande importance est accordée à l’élevage « la phase capitale » de l’élaboration du vin.

Les vins du Château Faurie de Souchard sont élevés en fûts de chêne pour une durée moyenne de 12 à 16 mois. Les différents lots de Faurie de Souchard sont élevés séparément. Cette méthode, qui offre à chaque entité le bénéfice d’un traitement individualisé, renforce la complexité des vins au moment de l’assemblage.

 

image
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable/
http://www.intothewine.fr/
#74316D
style1
scrollauto
Loading posts...
#ffffff
on
none
loading
#ffffff
Sort Gallery
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable
on
yes
yes
on
off
ENTER YOUR EMAIL HERE
on
off