Château Gigault

Home » Château Gigault

 

Christophe Reboul Salze : Il y a dans ce Premières Côtes de Blaye quelque chose de rare, une signature, qui permet à l’amateur de le mémoriser aisément à l’image des très grands vins. Cock et Ferret

 

Historique

Cette propriété viticole du 18ème siècle située à Mazion (6 km de Blaye) d’une superficie de 29 hectares dont 14 de vignes, a été rachetée en 1998 par Christophe Reboul Salze. Totalement séduit pas la typicité et la qualité du terroir, il s’entoure du conseil de Stéphane Derenoncourt pour en faire l’un des fleurons de l’appellation.

Deux vins sont produits sur cette propriété :

Grand vin : Château Gigault « cuvée Viva » (environ 3800 caisses)

Second vin : Château Gigault (environ 1800 caisses).

 

Terroir

Le Château Gigault est situé au sommet de la colline de Mazion à 4 km à l’est de la Gironde sur un sol très intéressant où nous trouvons d’abord, sur un mètre de profondeur, une terre argilo-silicieuse-calcaire, puis en alternance, des couches de rocher calcaire et d’argile.

 

Vignoble

La composition du vignoble est de 90% merlot, 5% cabernet sauvignon et 5% cabernet franc.

L’âge moyen des vignes est supérieur à 30 ans.

La densité de plantation est de 5500 pieds/hectare.

La taille se fait en guyot double.

Le travail du sol se fait traditionnellement en labour, aucun déserbant n’est appliqué.

 

Vinification

La vendange est triée au chai sur un table de tri vibrante puis dirigé dans des cuves thermo-régulées en béton. Les vinifications sont adaptées aux particularités de chaque millésime, l’objectif étant d’obtenir le meilleur fruit possible.
Un tiers des fermentations malolactiques se fait en barriques neuves, et le reste en cuve.

 

Elevage

Un tiers en barriques neuves, un tiers en barriques d’un an et un tiers en barriques de deux ans.

 

Au fil des millésimes

Les nombreuses dégustations des différents millésimes du Château Gigault « cuvée Viva » révèlent des vins racés et élégants, fins et profonds avec une excellente aptitude au vieillissement. Ils ont été régulièrement plébiscités par la presse française et internationale.

Les éditions Cock et Ferret, Bordeaux et ses vins 16ème édition, le définissent comme suit : « Il y a dans ce Premières Côtes de Blaye quelque chose de rare, une signature, qui permet à l’amateur de le mémoriser aisément à l’image des très grands vins ».
 

image
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable/
http://www.intothewine.fr/
#74316D
style1
scrollauto
Loading posts...
#ffffff
on
none
loading
#ffffff
Sort Gallery
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable
on
yes
yes
on
off
ENTER YOUR EMAIL HERE
on
off