Château Guiraud

Home » Château Guiraud

 

Xavier Planty : Venez découvrir le château Guiraud, superbe propriété du sauternais et partager vos impressions sur nos vins. Retrouvez notre actualité et la vie de la propriété au rythme des saisons.

Tout au long de son histoire, le Château Guiraud a fait preuve d’indépendance et tracé son propre chemin. Ce domaine à l’encépagement original, dont le vignoble de 100 hectares se situe entièrement sur la commune de Sauternes entre le clocher de l’église du village et les vignes du Château d’Yquem, est l’un des rares en France à avoir créé un conservatoire des cépages. Fidèle à son esprit pionnier, sous l’impulsion de son directeur Xavier Planty, il amorce dès 1995 une profonde révolution culturelle en s’engageant dans l’agriculture biologique. Il est le premier parmi les premiers crus classés en 1855 à avoir reçu sa certification en agriculture biologique, décernée en 2011.

 

HISTOIRE

La consultation de vieux documents d’archives apprennent l’existence d’une « maison noble du Bayle », nom ancien du domaine qui appartenait alors à la famille Mons de Saint-Poly.

Le 22 février 1766, Pierre Guiraud s’en porte acquéreur. L’homme est connu dans le monde du vin, il exerce la profession de négociant sur la place de Bordeaux et confesse une foi protestante. En 1799, son fils Louis lui succède. Celui-ci installe la renommée du château qui devient un grand domaine vinicole. A sa mort en 1837, son fils Pierre-Aman hérite ainsi d’une propriété bien établie.

La légende était née, elle sera confirmée en 1855 : le Château Guiraud devient 1er Grand Cru Classé de Sauternes. C’est avec cette dernière succession que Bayle quitte la famille Guiraud alors même que sa valeur avait triplé en moins de quarante ans.

Aujourd’hui, le Château Guiraud appartient à quatre amoureux du vin, un industriel, Robert Peugeot, et trois vignerons, Olivier Bernard, Stephan Von Neipperg et Xavier Planty. La rencontre de ces quatre personnages lors d’un dîner à Paris en 2006 est l’événement fondateur de la nouvelle équipe. Le partage de la passion des vins, de la gastronomie, de la nature, de la chasse, tout cet art de vivre a permis qu’ils s’accordent très vite sur l’éthique de la qualité et la philosophie du cru.
Guiraud est entre de bonnes mains et pour longtemps.

 

PHILOSOPHIE ET CULTURE

 

– Le privilège du naturel

Voilà une quinzaine d’années, le Château Guiraud faisait un constat évident. Tout est mis en œuvre pour sécuriser et garantir la récolte des raisins sans penser à la nature et sans regarder l’avenir. Au fil des ans, la vigne a fini par se résigner et s’appauvrir, les traitements drastiques des sols et de la plante ont entraîné de profonds déséquilibres.

L’excellence d’un vin, pourtant, ne peut être que la résultante de toutes les forces du Terroir. Ignorant les écoles et les modes, le Château Guiraud va alors regarder la vigne autrement. Favoriser la diversité florale est apparu très vite comme une étape importante de ce renouveau. L’herbe a repris ses droits dans les allées, et six kilomètres de haies ont été replantés en faisant appel au lierre, au noisetier, au châtaignier ou encore au laurier thym… Un seul impératif : laisser faire la nature. Ainsi, chaque année, les floraisons sont devenues des indicateurs de la diversité et de la vie des sols. Tous ces lieux ont été investis par de nouvelles populations d’insectes, qui se délectent des indésirables de la vigne.

Grâce à cette coexistence équilibrée qui s’est installée entre tous les facteurs du milieu écologique représentant le cru, la vigne se sent bien. Les vins du Château Guiraud apparaissent plus tendus, plus droits, plus aériens. Ils ont aussi gagné en finesse et dévoilent une fin de bouche minérale qui aiguise la complexité.

 

– La certification AB

Dès 1995, le Château Guiraud a amorcé sa révolution culturelle en s’engageant dans l’agriculture biologique de la vigne. Entamée sur 12 hectares, la démarche a par la suite été étendue à la totalité du vignoble. Engrais et insecticides ont fait place au compost liquide et aux tisanes d’orties.  Des hôtels à insectes logent des insectes prédateurs des nuisibles de la vigne. Les graminées, pâquerettes et autres racines minéralisent ou fixent l’azote. En quelques années, c’est tout un écosystème qui s’est recréé, marqué par le retour de la faune et de la flore.

Un succès couronné par la certification  AB, qui fut décernée au Château Guiraud en février 2011. Le millésime 2011 du Château Guiraud sera ainsi le premier des Premiers Grands Crus Classés à être certifié « issu de l’agriculture biologique ».

 

– Le conservatoire des cépages

Le Château Guiraud s’est également illustré par le développement de la sélection massale depuis 2001 et la création d’un atelier de greffage.

Cette nouvelle approche de la vigne ainsi que la constatation de la dégradation du bon matériel végétal ont entraîné des réflexions menées par Xavier Planty et un groupe de vignerons de Sauternes et de Barsac. Une ambition commune les a réunis pour préserver la diversité génétique des cépages indigènes et assurer leur renouvellement. En 2001, le Château Guiraud accueillait un conservatoire des cépages. Une centaine de souches de sémillon et de sauvignon issues de la sélection massale, une sélection des individus les plus représentatifs, se trouvent réunies dans cette pépinière unique au monde. Elle permet de produire des souches qui garantissent l’avenir du vignoble, lui apportant une exceptionnelle biodiversité et donc un formidable atout pour développer encore l’infinie complexité de ses vins. Le conservatoire constitue aussi un magnifique support d’étude et un formidable outil pédagogique.

 

– L’esprit du sauvignon

Historique au Château Guiraud, le sauvignon représente 35% de l’encépagement, ce qui est rare à Sauternes où sa proportion tourne en moyenne aux alentours de 15%. Ici, il a trouvé son terroir de prédilection. Il donne des arômes très complexes où les épices douces complètent les agrumes et les fleurs blanches ; c’est un cépage de grande classe sélectionné depuis dix ans maintenant parmi de vieilles souches de Château Guiraud préservées au conservatoire. Replanté, vinifié à part, ce sauvignon-là, c’est la signature du domaine.

image
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable/
http://www.intothewine.fr/
#74316D
style1
scrollauto
Loading posts...
#ffffff
on
none
loading
#ffffff
Sort Gallery
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable
on
yes
yes
on
off
ENTER YOUR EMAIL HERE
on
off