Château Hourtin-Ducasse

Home » Château Hourtin-Ducasse

 

Michel Marengo : Notre volonté est de produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse, et qui révèle les spécificités de chaque millésime. Retrouvez sur notre espace, toutes les informations concernant les vins, la vie et l’actualité du château. Partagez sur notre espace votre passion du vin.

 

LE CHÂTEAU HOURTIN DUCASSE

Le domaine du Château Hourtin-Ducasse, situé à Saint-Sauveur, commune limitrophe de celle de Pauillac, produit un Haut-Médoc. Deux anciens propriétaires, aux XVIIIe et XIXe siècles, messieurs Hourtin et Ducasse, lui ont donné son nom. Nous l’exploitons aujourd’hui en famille, depuis 1976. La propriété s’étend sur 25 hectares, dont 23 de vignes âgées en moyenne de 15 à 20 ans et composés de 68 % de cabernet-sauvignon, 25 % de merlot, 5 % de cabernet-franc et 2 % de petit verdot. Ces terres sont exploitées en agriculture de conservation, en utilisant les capacités naturelles de plantes, sous forme d’infusions et d’huiles essentielles, pour préserver l’intégrité physique du terroir et conserver, enrichir et développer la signature biologique des sols. Une sélection rigoureuse des raisins et, plus tard, lors de l’assemblage, des cuves et des barriques amènent à une production réduite à environ 80 000 bouteilles par an. L’objectif, chaque année renouvelé, est de produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse tout en révélant les spécificités de chaque millésime pour que chaque vendange exprime le meilleur du fruit.

 

Ce en quoi nous croyons :

Conduite de la vigne, le meilleur du fruit dans le meilleur des mondes : depuis 13 ans, nous appliquons les techniques de l’agriculture de conservation pour permettre à chaque vendange d’exprimer le meilleur du fruit. Notre travail repose sur l’écoute de la nature et de ses besoins. Nous cherchons à améliorer les défenses immunitaires des pieds, développer la vie microbienne naturelle des sols et protéger la multiplicité des espèces présentes en utilisant les capacités naturelles de plantes (sauge, ortie, avoine, lavande, agrumes…) sous forme d’infusions et d’huiles essentielles. Nous voulons accroître la diversité qui fait partie des richesses de nos terroirs.

La vendange à la carte : en fonction de la qualité des raisins et des conditions météorologiques, nous adaptons notre méthode de vendange, manuelle ou mécanique. Quand la priorité est donnée à la rapidité, nous utilisons notre machine ; si elle est donnée à la délicatesse, et que nous en avons le temps, nous ramassons manuellement. Une table de tri avec une équipe de 6 personnes complète ce dispositif. Les millésimes 2011 et 2013 ont été entièrement vendangés à la main.

Contient du souffre, ce qu’il faut : le château-hourtin-ducasse contient des sulfites en quantité nécessaire mais suffisante pour son vieillissement harmonieux dans la bouteille. La plupart de nos millésimes en présente moins que la limite imposée par les labels bios et biodynamiques reconnus.
L’assemblage à l’aveugle : au Château Hourtin-Ducasse, nous goûtons les échantillons des différents lots sans information de volume ou de provenance. Notre unique objectif est de construire le meilleur assemblage possible pour élaborer un vin représentatif de l’expression de notre terroir, pour ce millésime. Et c’est seulement après avoir choisi notre construction définitive que, en fonction des proportions retenues, nous connaissons le nombre de bouteilles correspondant. Cette méthode nous permet de décider en toute objectivité, même si elle conduit parfois à des réductions de volume importantes.
Des barriques au service du vin : le nombre et le type de barriques neuves ne sont définis qu’après l’assemblage. Nous n’utilisons que le juste nécessaire de bois neuf pour valoriser tout le potentiel du millésime et lui permettre ainsi de s’exprimer au mieux. Le bois ne doit à aucun moment masquer le fruit, il doit être à son service ; nous l’utilisons comme un révélateur et non un masque. Nos barriques verront au plus 3 millésimes ; elles sont en chêne français, avec des chauffes et des grains différents selon les années, pour obtenir équilibre, finesse et élégance.

 

Les Roses de Marie

Né de l’envie d’avoir une jolie fraîcheur d’été à déguster entre amis, nous avons décidé en 2003 de créer notre rosé. Bien que produit à deux pas de Pauillac, sur le terroir du Château Hourtin-Ducasse, Les Roses de Marie n’est ni un Clairet, ni un Bordeaux Rosé, car il est travaillé pour partie à la façon d’un Côtes-de-Provence. Il est constitué de cabernet franc et de cabernet-sauvignon, dans des proportions qui changent en fonction du millésime pour pouvoir atteindre l’équilibre des arômes que nous recherchons. Les Roses de Marie n’est pas un vin de garage, c’est un vin de soif, une agréable fraîcheur, un joli plaisir à boire tout de suite.
 

image
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable/
http://www.intothewine.fr/
#74316D
style1
scrollauto
Loading posts...
#ffffff
on
none
loading
#ffffff
Sort Gallery
http://www.intothewine.fr/wp-content/themes/yunik-installable
on
yes
yes
on
off
ENTER YOUR EMAIL HERE
on
off