Dégustation des vins de Pomerol Au George V

## Cette semaine avait lieu la dégustation des vins de Pomerol au George V, IntoTheWine y était.

Lundi 24 octobre Une cinquantaine de producteurs de la région Bordelaise sont venu faire déguster leurs vins dans cette magnifique salle du Four seasons George V. La dégustation organisée par le syndicat présentait les millésimes 2007, 2008 et 2009 les derniers millésimes mis en bouteilles.

Nous avons dégusté de superbe crus tous avec des caractères bien marqués. Pomerol, appellation mondialement connue, est situé sur la rive droite de Bordeaux, voisine de Saint Emilion, avec un petit vignoble (800 hectares seulement) dont l’encépagement est en majorité du merlot.

###  » A pomerol nous faisons des vins puissants  »

L’appellation Pomerol ne connait pas de classement ni de distinction entre producteurs, c’est aussi la seule région viticole où il n’y a pas de caves coopératives. Cela illustre bien la complexité et la richesse de l’appellation.

Nous avons rencontré à l’occasion de cette dégustation Jean Noël Boidron propriétaire du château Cantelauze des [vignobles boidron](http://www.intothewine.fr/producteur/les-vignobles-boidron  »boidron »). Nous avons demandé son point de vue quant à l’exploitation d’un terroir si exceptionnel :

###  » Ce sont des vins sur les quels on imprime notre goût  »

Un viticulteur doit-il élaborer un vin pour les autres ou pour lui même ? (Question évoquée dans [le billet de Dyonisos du 13 novembre 2011](http://www.intothewine.fr/magazine/le-billet-de-dyonisos/un-viticulteur-doit-il-elaborer-un-vin-pour-les-autres-ou-pour-lui-meme  »Dyonisos »))

A cette question Jean Noel Boidron nous a répondu qu’il fallait comparer la vinification à l’art de la peinture. Un artiste peintre réalise un tableau selon ses convictions et ses aptitudes, le travail de la vigne et la vinification fonctionne de la même manière selon lui.  » Un artiste réalise une œuvre puis espère qu’elle pourra séduire, le vigneron fait de même. Bordeaux produit de plus en plus de vins légers et dont le goût peut convenir à tout le monde, des vins industriels. Si tout le monde fait ça nous n’existerons plus  ».

– Nous avons pu dégusté certaines des  »œuvres » des vignobles Boidron. Le Cantelauze 2007 a une robe soutenue et est marqué au nez par des notes de vanille. La bouche surprend par son attaque ample et fondue, veloutée. Il est d’une belle matière.
– Nous avons aussi été surpris par la qualité du millésime 2009 de Bourgneuf : des tanins fins et élégants qui révèlent un gros travail d’élevage.
– Le [château Beauregard](http://www.intothewine.fr/producteur/chateau-beauregard  »beauregard ») confimait les attentes : un superbe millésime 2008 dense, avec une superbe matière et une fraicheur étonnante en bouche.

Les autres coups de coeur :

– Château La Cabanne
– Château Gazin
– Château Le Gay
– Château Pierhem
– Château La conseillante
– Château Petit Village
– Château Le Caillou
– Château Lapointe
– Château Bellegrave
– Château Pierhem

Cette dégustation a révélé la richesse de cette appellation et la qualité des derniers millésimes mis en bouteille 2007, 2008 et 2009 tous si différents. Quelques explications en image dans cette vidéo :

 

oct 28, 2011

admin

Dossiers

0

Post by admin

Comments are closed.