Design-moi une barrique.

## Du Pop Art sur des barriques pour une association caritative…

Dans une dynamique artistique et un but caritatif, H&A Location a organisé une exposition/concours originale : « Design-moi une barrique ».

L’objectif de cet évènement était de réaliser, à la manière du Pop Art, de véritables œuvres d’art à partir de cet ouvrage viticole emblématique. Des artistes ont donc été sollicités et ont laissé libre court à leur imagination pour produire des oeuvres toutes plus originales les unes que les autres…

Les productions ainsi réalisées ont été présentées lors d’une exposition le 27 septembre dernier au café Andrée Putman du CAPC Musée d’Art Contemporain de Bordeaux.

Les 5 premières barriques sélectionnées ont ensuite été exposées sur le stand H&A Location pendant le salon Vinitech au Parc des expositions de Bordeaux.
Puis les œuvres dans leur totalité ont été proposées aux enchères le 28 novembre au Carré du Lac en présence des artistes et d’un représentant de l’association ELA.

### Détournement de barriques !

Une excellente initiative pour des résultats étonnants ! Ce n’est pas la première fois que l’on voit des  »détournements de barriques », nous avions même consacré un article entier à leur  »customisation » ([Customise ta barrique !](http://www.intothewine.fr/magazine/insolites/customise-ta-barrique  »article »)).

Parmi les différentes barriques proposées par les artistes, celle de Julie Laporte a retenu notre attention :
![](media:8550 500x)

Avec ce crane très  »warholien » dernière période sur fond blanc et un enchevêtrement de bouteilles de l’autre coté, voilà une barrique comme on en a jamais vue !

Professeur agrégée d’Arts Plastiques elle décrit son travail sur cette barrique sur [son site](http://julie-laporte.olympe.in/index.html  »julie Laporte ») :

 »Une barrique vide. De forts effluves alcoolisés en émanent, rappelant le nectar qu’elle contenait. Empreinte du liquide en décantation, elle évoque la substance même du vin, son processus de création, son origine, ses traditions, la recherche de saveurs et de qualité ancestrales. Cette enveloppe corporelle du vin, ce vestige de sa fabrication, nous ramène tant à sa dimension éphémère qu’à sa valeur éternelle. »

 »Aussi apparaît-elle comme l’empreinte, la trace, le reste matériel d’une substance disparue, consommée, dégustée, dont elle rappelle l’existence passée. Comme une preuve établie par contact, une sorte d’imago du vin. L’imago, ou origine latine du mot image, désigne ce masque de cire placé dans les niches de l’atrium, dans chaque villa romaine. Empreinte, moule ou trace du visage d’un ancêtre, l’imago est défini par G. Didi-Huberman en tant qu’  »image matrice produite par adhérence, par contact direct avec la matière » . Barriques et bouteilles confèrent une forme visuelle au vin et en deviennent le symbole. »

### D’autres images de barriques dans cette vidéo de l’exposition au café Andrée Putman du CAPC

 

déc 12, 2012

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.