Du vin jusqu’au bout de la plume de vos stylos

## Écrire avec du vin, cela peut sembler étonnant, mais c’est l’initiative qu’a pris la famille Casa Mariol pour faire une opération marketing autour de ses crus.

En remplaçant l’encre du stylo par du vin de leur Cabernet Sauvignon de la région de Terra Alta (Catalogne), ils ont créé le premier stylo à base de vin rouge.

### Écrire avec le sang du Christ

Plus qu’une simple idée insolite, cette propriété s’en sert comme un véritable outil de communication expliquant leur démarche dans une vidéo :

Casa Mariol – Wine Ink from Casa Mariol Polonia on Vimeo.

Le stylo, grand classique du cadeau d’entreprise, devient ici un petit échantillon envoyé par la propriété à ses clients. Quoi de mieux pour signer le contrat de la future commande que ce stylo !

Comme ils l’avancent dans leur vidéo : “il n’y a pas que l’encre, le vin lui-même a aussi le pouvoir de lier les gens”.

Un stylo qui peut toutefois devenir grisant si l’on met trop de vin dans son encre…

### Une encre mise en stylo au Château
![](media:8927 500x)
Ecrire avec du vin, derrière la simple idée marketing, la symbolique reste forte. Tremper sa plume dans un verre de vin et imbiber ses feuilles blanches du précieux nectar, l’accord vin / littérature n’aura jamais été aussi fort.

Pas de doute que cela donne des idées à certains et peut être verra-t-on naître des associations de crus et d’écrivains plus ou moins naturelles.

Racine aurait certainement choisi de tremper sa plume dans un grand cru bordelais comme Latour pour allier la noblesse des tannins de ce grand Pauillac à la perfection stylistique de ses tragédies. Tandis que Rabelais aurait plutôt porté son choix sur un bourgogne rond, gourmand, charnu et très aromatique. Michel Houellebecq, lui, bien qu’amateur de grands crus, préférerait les boire, et remplir ses stylos avec du beaujolais nouveau. Certains auteurs très virulents comme Marc-Edouard Nabe, pourraient troquer leur traditionnel vitriol pour des vins vifs et tendus, un sauvignon encore vert par exemple. Pour les auteurs d’histoires d’amour on privilégiera un vin de Provence, seule garantie pour écrire un roman à l’eau de rosé.

 

avr 04, 2013

admin

Insolites

0

Post by admin

Comments are closed.