Et si finalement nous étions tous des imbéciles ?

Tournez le bouton de la radio : interview d’un écrivain (engagé ou pas), le propos est confus mais on comprend qu’il s’agit de stigmatiser un régime lâche, veule, dénué d’imagination, je-m’en-fous-tiste : derniers mots du grand homme prononcés avec ironie – ‘il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles…’-

Quelques instants plus tard, vous regardez une table ronde à la télévision : tout le monde s’engueule, parle en même temps, on ne comprend rien mais comme un leitmotiv reviennent les qualificatifs de menteur, tricheur, inefficace, profiteur, mou, indécis, incapable, voleur et il est clair qu’il n’est question que du personnel politique.

Finalement quelqu’un crie plus fort que le autres à la fin de l’émission –‘ il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles !’-

Pour vous changer les idées, vous décidez de descendre au café du coin, la salle est pleine , les conversations animées. On peut les résumer rapidement, les propos se ressemblent tous pour ne pas dire identiques : nous sommes gouvernés par des menteurs, tricheurs, voleurs, incapables, mous, lâches, veules, sans imagination, je-m’en-fous-tistes…et leur conclusion unanime –‘ il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles !‘-

Depuis le temps que ça dure et que nous restons les bras croisés à répéter la même chose, j’en arrive à poser la question : ‘et si finalement nous étions tous des imbéciles ?’-

Illustration : Le Chat de Philippe Geluck

 
Post by admin

Laisser un commentaire