Et si nos grands vins étaient des trésors nationaux…

## QUESTION : Est-ce que Ausone, Cheval-Blanc, Clos-Vougeot, Haut Brion, Lafite, Latour, Margaux, Petrus, Romanée-Conti, Yquem et leurs alter ego… sont des trésors nationaux ?

REPONSE : à l’unanimité, OUI, assurément.

Ça tombe plutôt bien pour les propriétaires de tous les TRESORS NATIONAUX. Le gouvernement du Pérou a décidé de saisir tous les trésors nationaux péruviens au fur et à mesure qu’ils apparaissent en salle de vente et d’en demander la restitution immédiate. C’est ce qu’il entend instrumenter à propos des chefs-d’œuvre pré-colombiens de la collection Barbier-Müller qui va prochainement être proposée aux amateurs par une grande salle de vente internationale.

Je vois d’ici nos propriétaires de très grands crus (donc trésors nationaux) se frotter les mains. Nous savons combien il leur en a coûté (côté cœur) d’avoir dû se séparer de leurs meilleurs millésimes et combien cela a coûté (côté caisse) à ceux qui les ont achetés.

Qu’ils soient consolés ! Désormais ils pourront les récupérer gratuitement dès que ceux-ci réapparaitront en salle de vente au motif qu’un trésor national doit revenir sur le sol qui l’a enfanté.

Et pourquoi dès lors ne pourraient-ils pas les revendre une seconde fois ? Et une troisième ? Et… mais arrêtons-nous là, il faut raison garder.

 
Post by admin

Comments are closed.