Gare à la contrefaçon!

## C’est un fléau qui sévit partout dans le monde et qui touche principalement les marques de luxe…

Tout le monde connait les marchés parisiens où s’écoulent de faux sacs Louis Vuitton ou Dior, méfiez vous désormais des faux Grands Crus!! Nous vous donnons quelques conseils afin d’éviter les mauvaises surprises…

**1 . Attention à la capsule.**
Certains faussaires se procurent des bouteilles authentiques vides, les remplissent, les rebouchent et les recapsulent… Si la capsule flotte autour du goulot, prudence!

**2 . Le bouchon, un gage d’authenticité.**
En règle général, tout grand châteaux appose son logo sur le bouchon ainsi que le millésime. En coupant proprement la capsule, vous pouvez vérifier si le bouchon est d’origine. Faire passer un millésime 83 pour un 89 peut-être une opération juteuse dans certaines appellations.

**3 . Connaître les cotations.**
Une très bonne affaire attire votre attention, méfiez-vous en. Les grands vins sont tous côtés, par exemple, un Château Latour 61 vaut environ 2500/2800€ la bouteille, alors que le 62 n’en vaut que 400… Assurez vous donc de la traçabilité. N’achetez que si le vendeur est en mesure de vous fournir les papiers justifiant de la provenance de la bouteille.

**4 . Contactez directement le domaine.**
Avec les vins numérotés, il est facile de savoir si un lot a existé et si il correspond à l’année étiquetée. Ils peuvent aussi vérifier qu’un format existe, il a déjà était découvert lors d’une vente aux enchères des magnums alors que le domaine n’en avait pas produit pour le millésime en question.
Source : Nice matin.

 

déc 16, 2010

admin

Guides pratiques

0

Post by admin

Comments are closed.