Jeff Koons signe l’étiquette du Château Mouton-Rothschild 2010.

## L’artiste Jeff Koons signe la nouvelle étiquette du Château Mouton Rothschild pour le millésime 2010. Découvrez cette réalisation, mais aussi le millésime 2010 et l’attachement du château aux artistes.

Depuis 1945, un grand artiste illustre chaque année l’étiquette de Château Mouton Rothschild.
Ainsi se constitue une collection qui réunit les noms les plus célèbres de la création contemporaine, et qui, tous les ans, s’enrichit d’une pièce nouvelle.

L’illustration du millésime 2010 a été confiée à l’artiste américain Jeff Koons, figure majeure de l’art contemporain. Souvenez-vous, le homard en inox à Versailles c’est lui !
![](media:8557 500x)
Sur cette étiquette on retrouve une fresque italienne détournée illustrant la naissance de la déesse Vénus. L’artiste qui manie ingénieusement le  »kitch » dans ses oeuvres, reste plus sobre ici et propose sa vision de cette propriété et de son vin dans une réalisation très symbolique.

Un grand nom de l’art contemporain pour un millésime déjà très applaudi à Bordeaux.  »Une année sèche et relativement fraîche, avec une quantité idéale de soleil » selon le château.
![](media:8556 500x)
_crédit photo : Bertrand Rindoff-Petroff_
### L’ART ET L’ÉTIQUETTE

Chaque année depuis 1945, l’étiquette de Château Mouton Rothschild est illustrée par l’œuvre originale d’un grand peintre contemporain.

Déjà, en 1924, pour saluer sa première  »mise en bouteilles au château », le Baron Philippe de Rothschild (1902-1988), père de la Baronne Philippine, avait demandé au fameux affichiste Jean Carlu de réaliser l’étiquette de Mouton. Cette initiative, trop précoce, était restée sans lendemain.

En 1945, cette fois-ci pour célébrer la paix reconquise, il décida de couronner l’étiquette du millésime par le  »V » de la Victoire, dessiné par le jeune peintre Philippe Jullian. D’une circonstance exceptionnelle naquit une tradition, et à partir de 1946, tous les ans, un artiste différent fut invité à créer une oeuvre originale pour l’étiquette. Au début, le Baron Philippe choisit les peintres parmi ses amis personnels : Jean Hugo, Léonor Fini, Jean Cocteau…
En 1955, Georges Braque accepta d’illustrer le millésime. Il fut alors rejoint par les plus grands créateurs de notre époque : Dali, César, Miró, Chagall, Picasso, Warhol, Soulages, Bacon, Balthus, Tàpies… Ainsi, se constitue une passionnante collection qui s’accroît chaque année d’une œuvre nouvelle.

Responsable du choix des artistes depuis les années 1980, la Baronne Philippine de Rothschild, propriétaire de Mouton, respecte toujours leur liberté de création ; beaucoup d’entre eux se sont pourtant retrouvés autour de certains thèmes : la vigne, le plaisir de boire, l’emblème du bélier…

Les artistes sollicités ne reçoivent pas d’argent mais des caisses de Mouton Rothschild dont, bien entendu,  »leur » millésime. Depuis une vingtaine d’années, à l’initiative de la Baronne Philippine, cette collection a donné lieu à l’exposition  »Mouton Rothschild, l’Art et l’Etiquette », accueillie par de nombreux musées à travers le monde.

[Retrouver toutes les étiquettes du Château Mouton Rothschild.](http://www.intothewine.fr/magazine/dossiers/art-vin-le-livre-virtuel-des-oeuvres-realisees-pour-le-chateau-mouton-rothschild  »article livre virtuel étiquettes mouton rothschild »)

 

déc 18, 2012

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.