La fin du label AB pour les vins bios

Si Bruxelles a décidé de supprimer le décret autorisant les viticulteurs à utiliser le logo AB c’est parce que, le vin est «le seul produit du monde où l’on peut mettre un logo AB sans qu’il le soit vraiment car si les raisins sont issus de l’agriculture biologique, la vinification elle, n’est pas certifiée […]» affirme Philippe Babin, vigneron AB depuis 2005 à Vira.

Le problème est qu’il n’existe aucun cahier des charges unique pour la vinification biologique contrairement aux américains.

### le vin est «le seul produit du monde où l’on peut mettre un logo AB sans qu’il le soit vraiment […] »

Le problème en Europe est l’utilisation de dioxyde de souffre dans les pays du Nord pour conserver le vin lors de la vinification. A la différence des pays du Sud de l’Europe (Espagne, France et Italie), des pays comme l’Allemagne sont obligés d’utiliser le SO2 car les vins produits sont moins tanniques et moins alcoolisés et donc pratiquement dépourvus de conservateurs naturels.

Depuis quelques années maintenant, beaucoup de producteurs ont fait et continuent de faire le choix de la viticulture biologique. Le bio est partout et remporte un gros succès dans une société où les préoccupations majeures et actuelles sont la santé, les produits naturels et la protection de l’environnement.

Bon nombre souhaitent donc répondre aux attentes d’une clientèle plus exigeante et surtout grandissante, cela passe par la construction d’un cahier des charges unique.

Désormais, en supprimant ce label, on ne pourra plus trouver la mention «vin issu de raisins de l’agriculture biologique certifié AB»
 car la Commission Européenne souhaite uniformiser les critères de vinification biologique.

La Commission Européenne précise quand même que la mention  »raisin issu de l’agriculture biologique reste valable ».

crédit photo: [blog vinivert](http://blog.vinivert.com/  » »)

 
Post by admin

Comments are closed.