Le bruit et l’odeur…

##…ou les commentaires philosophiques, désintéressés et viniques au bar Notre Dame à Bordeaux autour d’un article du Point.

-Moi j’y comprends goutte, les protéines, elles peuvent aller se faire foutre…

-C’est dans le Point Francis, le spécial pif!, ajoute René.

-Et alors ?… C’est pas la Pravda?!

-Ce sont des scientifiques qui le disent, la musique fait du bien à la vigne, elle influe sur la synthèse des protéines, c’est pas moi qui le dit…

-Y en a qui fument des trucs aussi…, dit le patron.

-Ça marche sur la courgette, pourquoi pas sur la vigne, se permet René.

-Tu fais écouter Otis Redding à tes courgettes, putain c’est chic, intervient Jean-Paul assis au fond de la salle, relevant son nez du Sud-Ouest.

-René a raison, ça a aussi amélioré d’après l’article le goût de l’endive…

-L’endive au jambon qu’a écouté du Johnny c’est meilleur!, intervient Francis.

Rires gras. Francis, heureux, fait un cercle avec son doigt pour signifier que c’est sa tournée. Une Suze, deux petits blancs, un rouge, un demi. Le patron regarde la pendule Citizen suspendue au mur – 11h40 – et se met un galopin.

-C’est bon contre les maladies, contre l’esca, contre les champignons, ajoute René lisant tout haut l’article, les lunettes au bord du nez.

-…

-Et Dupont c’est pas du genre à raconter des conneries, ajoute-t-il.

-Faut toujours se méfier, regarde le 11 Septembre, dit Georges en lançant les dés sur la piste de yams.

-Quoi le 11 Septembre?, résonne au comptoir.

-…

-Alors quand Magrez raconte qu’il est compositeur de grands vins, c’est qu’il fait le tour de ses châteaux avec un violoncelle? Du pipeau…, souligne Jean-Paul.

Rires édentés.

-Rostropovitch a bien fait tomber un mur avec le sien!

-Ouhla! Joli Francis! Culturé le Francis, souligne Jean-Paul.

-je vois pas la baronne mettre du Trust, anti social tu perds ton sang froid!!!

-et De Boüard à Angélus, y s’y colle?

-Oui, du Aznavour, emmenez-moi en haut de l’affiche… En boucle!

-Et les chiens qui gueulent, c’est bon pour la vigne?

-Le mien s’appelle Robert…

-Y vont nous faire un tri parcellaire bientôt, une cuvée rock, une cuvée salsa, une cuvée Céline Dion…

-On va être obligé de se balader en boules Quiès…

-Mais alors le silence du bourrin est meilleur que le boucan de la machine à vendanger, faut être précis?

-Pas con pour une fois Francis, pas con…

-Oui mais si la vigne est sensible au bruit, je vois pas pourquoi, elle serait pas sensible à l’odeur, nos protéines?, relève Georges.

Tout le monde s’immobilise.

-Tu veux dire que le crottin serait néfaste?, s’inquiète René.

-Ça dépend, y a des vignes qu’aiment peut-être ça, la MERDE?, rétorque Georges grimaçant sur son dernier mot.

-S’il faut pulvériser au Chanel n°5, on est bien barré?, remarque le patron pénétrant le torchon dans un verre.

-Ben ça va faire chère la quille surtout…

-Un bras…

-Boh, les Chinois y s’en foutent…

-Popopop! Les Russes surtout mais à Genève…

-Megève!

-C’est pareil, y a de la neige et des Suisses partout.

-… ?

-La prochaine c’est la mienne, conclut René fermant le Point, croisant les jambes derrière le comptoir avant de poser sa main sous le menton, le coude sur le zinc.

PS : Rien n’aurait été possible sans Le Point du jeudi 5 septembre et son Spécial Vins. Merci à Jacques Dupont, Florence Kennel, Olivier Bompas, Christophe Tupinier, quelque part aussi à Franz-Olivier Giesbert, Patrick Besson, Nicolas Baverez, Pierre-Antoine Delhommais et toute la rédaction sans oublier le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy. Merci.
![](media:9684 500x)

#### EZRA POUND

 

oct 08, 2013

admin

Rencontre

0

Post by admin

Comments are closed.