Le Château Calon-Ségur vendu à contre-coeur

Vendredi, un protocole de cession a été signé par la famille Capbern Gasqueton, propriétaire du Château Calon-Ségur et Château Capbern Gasqueton.

Depuis le décès, l’année dernière, de Denise Capbern Gasqueton, sa fille Hélène et son gendre Alain de Baritault avaient repris la tête des deux propriétés depuis l’Automne.
Mais il y a peu, le souhait de ses deux nièces, également actionnaires, de vendre leurs parts, modifia la donne.

### Le poids des droits de succession

Hélène Capbern Gasqueton affichait depuis l’an passé sa volonté de conserver la propriété médocaine appartenant à la même lignée depuis le XIXe siècle. Depuis, de nombreuses rumeurs circulaient concernant l’avenir de cet héritage familial et son indivision.

![](media:7428 500x)

Rumeurs aujourd’hui confirmées :
Face à des droits de succession d’un montant considérable, la famille Capbern Gasqueton n’eu d’autres choix que de céder à contre cœur le domaine de ce troisième grand cru de Saint Estèphe. Un domaine qui s’étend sur 94 hectares en AOC dont 82 hectares plantés.

### Suravenir : l’assurance d’un Domaine d’excellence

L’acquéreur n’est autre que Suravenir Assurance, filiale assurances du Crédit Mutuel Arkéa, qui réalise son premier investissement dans le vignoble bordelais.

“Nous cherchions une propriété de renom, sans précipitation. Calon-Ségur possède un gros potentiel de valorisation. Comme toute compagnie d’assurances, nous diversifions nos actifs. Cet investissement à long terme a une forte logique économique mais aussi territoriale», explique Jean-Pierre Denis, président d’Arkea et du Crédit mutuel de Bretagne.

![](media:7427 500x)

Afin de parvenir à cet objectif de diversification, la compagnie d’assurance s’est associée à Jean-François Moueix (Château Pétrus, Maison Duclot, groupe Videlot…) qui a tenu une place importante dans le dossier et est devenu actionnaire minoritaire.

Selon le quotidien Sud Ouest, la somme de 170 millions d’euros n’est pas encore fixée. Elle pourrait avoisiner les 200 millions d’euros du fait des clauses de variation de prix dans le contrat et la prise en compte de la valeur des stocks.

 

juil 04, 2012

admin

Actualités

1

Post by admin

One Response to Le Château Calon-Ségur vendu à contre-coeur

  1. louis

    il y en a un qui doit être content c est notre 1°ministre!
    voila des contribuables qu’il va pouvoir ponctionner, à moins qu’ils ne rejoignent les rives du lac Léman

    View Comment