Le flambée des prix des vins de Bordeaux chasse les acheteurs

## Le distributeur chinois Aussino vient d’annoncer qu’il ne tenait plus à faire la promotion des crus classés du Médoc.

Il y a quelques semaines, Robert Parker s’inquiétait de voir les prix des grands vins de Bordeaux augmenter. Il se désolait de voir que cette flambée des prix commençait déjà à effrayer les acheteurs américains et déplorait la  »perte de parts de marché des Bordeaux sur les cartes de restaurants ou chez les cavistes, car les prix semblent trop élevés ».

La frénésie des acheteurs chinois avait jusque-là encouragé cette hausse des prix mais Robert Shen, le président du distributeur chinois Aussino, en a assez.

Les consommateurs chinois deviennent de plus en plus connaisseurs en vin. C’est pour anticiper le moment où ces derniers se rendront compte des prix déraisonnables de certains grands crus français qu’Aussino préfère arrêter momentanément de promouvoir les domaines classés du Médoc.

Il n’est pas sûr que lorsque ces consommateurs se rendront compte que les prix astronomiques de ces grands crus dont ils raffolent sont le fruit d’une pure spéculation des marchés, ils tiendront toujours à en acheter autant.

Aussino a donc décidé de se recentrer sur la rive droite, notamment au niveau de Pomerol. De même, en novembre prochain, un dîner exceptionnel devait avoir lieu dans le sud-est de la Chine à Guanzhou.

Organisé par Aussino en partenariat avec l‘Union des Grands Crus de Bordeaux, ce repas devait être l’occasion de déguster plein de vins rares comme Petrus, Margaux ou encore Yquem. Il a été annulé par Aussino.

Sylvie Cazes, présidente de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, a déclaré:  »Nous sommes désolés d’apprendre qu’Aussino ne veut plus organiser cette dégustation avec nous cette année, mais nous sommes très engagés en Chine, nous faisons deux voyages par an là-bas et nous serons heureux de travailler à nouveau avec Aussino à l’avenir. »

Source: Decanter

 

juil 21, 2011

admin

Actualités

1

Post by admin

One Response to Le flambée des prix des vins de Bordeaux chasse les acheteurs