Le mariage improvisé du volant et du tonneau !

Un grand constructeur d’automobile du nord de l’Europe a jeté son dévolu sur cette minuscule commune pour y tenir ses assises mondiales, bref la convention annuelle du groupe.

Le village en question abrite apparemment une capacité hôtelière adéquate et son dirigeant évalue l’apport de cette réunion pour son établissement à l’équivalent de 2.400 nuitées.
Dyonisos , et avec lui certainement tous les vignerons ,se réjouissent pour lui, ses concitoyens ainsi que pour l’oenotourisme de cette distinction d’autant que parmi les motivations qui ont déterminé ce choix, figure la situation géographique du bourg planté au milieu du massif viticole.

Parmi les retombées induites on peut compter à raison de trois verres par personne sur une consommation d’environ neuf cents bouteilles (2.400 x 3/8) ce qui ne manquera pas de réjouir les fournisseurs de l’heureux aubergiste.

Evidemment le mariage improvisé du volant et du tonneau ne manquera pas de faire lever quelques sourcils mais j’ose espérer pour l’avenir de l’oenotourisme que la gendarmerie locale saura se montrer compréhensive.

 
Post by admin

Comments are closed.