Le Starbuck’s du vin, Vinomania.

## Vinomania est une chaine de bars à vin/restaurants, présente à Bordeaux, Brest et Lille.
Le concept est basé sur l’utilisation du Bag In Box ou  »BIB », rencontre avec le gérant de Vinomania Lille :

, vous êtes le gérant de Vinomania.

**Pouvez-vous nous expliquer le concept ?**

C’est une franchise créée par des Bordelais pour la partie vin, et de**s Bretons pour le lancement du concept. C’est tout nouveau, je fais la première ouverture en France. Sont prévus dans la foulée Beauvais, Aix-en-Provence, Reims ou bien Namur. C’est un lieu de découverte du vin réunissant une cave pour la vente, un restaurant, et un bar à vins. Tout le concept tourne autour des « Bib », les bag-in-box, évolution moderne du « cubi », mais qui n’a rien à voir, puisque dans un Bib, le vin est mis sous vide.

**Quel est l’intérêt ?**

Ça permet d’avoir des durées de conservation très longue, jusqu’à six mois sans oxydation, ce qui n’est pas le cas avec une bouteille ou un cubitainer. La nouveauté, c’est surtout le pari d’y mettre des vins de châteaux, à l’opposé des vins de bas de gamme qu’on trouvait jusqu’alors en cubitainer. C’est bien sûr pratique, puisque ça ne casse pas. Un Bib de 3 litres équivalant à quatre bouteilles, ça prend aussi beaucoup moins de place et permet de consommer à son rythme, sur six mois, et ainsi d’en avoir plusieurs chez soi, de varier les plaisirs. Tout y est recyclable, et comme ça prend trois fois moins de places ça équivaut à trois fois moins de palettes, et donc à trois fois moins de camions. Enfin, cerise sur le gâteau, la mise en Bib correspondant à quatre mises en bouteilles, les prix sont de 20 % à 30 % moins chers.

**À consommer chez soi donc, mais aussi ici ?**

L’idée est, grâce à la longue durée de conservation, de garder un mur de Bib ouverts à la dégustation. Ainsi les gens ont la possibilité de goûter leur vin avant de l’acheter. Ça nous autorise aussi une carte de soixante vins ouverts, quand un bar à vins traditionnel ne peut s’en permettre qu’une vingtaine à la dégustation, du fait des contraintes de la bouteille.

![](media:80)

**Vous faîtes aussi restaurant ?**

On a développé une restauration, beaucoup à base de planches, assez classiques : basques, fromages, etc. Et des plats plus évolués, avec des accords mets/vins, dans l’idée de faire découvrir de nouvelles saveurs.
À partir de janvier, on va aussi organiser deux fois par mois des soirées dégustations, aux cours desquelles les gens pourront notamment apprendre à goûter le vin. On est globalement dans une logique d’animation, à destination des comités d’entreprises par exemple.

**Ouvert depuis le 19 novembre, quel accueil avez-vous reçu ?**

On a un super retour du public. Le pari c’était de monter ça dans ce quartier, très jeune, sachant qu’on a une clientèle de primo accédants au vin. On reste sur des vins à consommer, pas sur des grands vins. Notre haut de gamme est à 40/45 E les 3 litres, ça fait 12/13 E la bouteille maximum. On va attirer un public jeune, et une clientèle très féminine.

Source : [nordeclair.fr](http://nordeclair.fr  »Nordeclair »)

 

déc 13, 2010

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.