Le vin comme produit d’entretien pour résorber les excédents

Nous devons cette innovation à un chercheur français, mais oui ! Florent Théothiste, que nous saluons ici.

Je suggère de fournir à M. Théotiste quelques pistes pour ses futures recherches :

– Dégeler les ailes des avions et les pare-brises des voitures
– Nettoyer les cuivres sans attenter à la santé humaine
– Déboucher les W.C.
– Asperger les manifestants (gros marché en Grèce)
– Savonner les marches qui mènent au pouvoir (marché ciblé mais haut de gamme)

en utilisant comme matériau de base les vins refusés à l’agrément.

Un bon moyen de résorber les excédents sans fâcher personne…

 
Post by admin

Comments are closed.