Le Vincod: le QR Code adapté au vin

## Dans les rayons du supermarché, pas toujours facile de s’y retrouver parmi toutes les bouteilles.

Les étiquettes? Oui, mais elles ne renferment pas souvent toutes les informations voulues… Les producteurs, eux, n’ont pas toujours les moyens financiers et matériels de diffuser autant d’information qu’ils le voudraient. Pourtant les nouvelles technologies permettent aujourd’hui de répondre à cette problématique.

L’agence web Vinternet a compris cela en créant le projet du [Vincod](www.vincod.com  »Vincod ») qui propose un service de QR Code aux producteurs. Le QR Code est d’origine japonaise. Il a été créé pour pouvoir suivre des pièces de voiture dans les usines Toyota. En licence libre depuis 1999, il a maintenant envahi l’univers commercial.

Le principe? En photographiant un QR Code avec son téléphone, on peut accéder via internet à des pages contenant plein d’informations. Il suffit d’avoir un téléphone avec une connexion internet et un appareil photo intégré. Il ne reste ensuite qu’à télécharger un lecteur de QR Code.

Rien de plus utile que d’adapter cette nouvelle technologie au vin en le plaçant sur les bouteilles par exemple. Après avoir flashé une bouteille, voici ce qu’on peut voir:
![](media:3120 450)
![](media:3119 450)
De cette manière, les producteurs engendrent un lien privilégié avec le consommateur qui se sent plus facilement attiré par un produit qu’il connaît. Il sera donc aussi plus à même de conseiller un vin sur lequel il connaît beaucoup d’information a ses amis.
![](media:3122 400)
Les QR Code peuvent être apposés sur la contre-étiquette de la bouteilles mais aussi sous forme de collerette placée sur le goulot pour attirer plus facilement l’oeil dans les supermarchés. Lors de dégustations, rien de plus ludique que de disposer d’un QR Code sur sa table afin que les visiteurs puissent se renseigner eux-mêmes sur les vin qu’ils dégustent même si vous n’êtes pas disponible.

Vincod n’est pas la seule société qui a eu l’idée de se lancer dans ce secteur. De plus en plus d’entreprises de ce type fleurissent, spécialisées dans le vin, comme Tagdevin par exemple.

Même s’ils sont conscients qu’il y a une dimension très commerciale au QR Code, les consommateurs sont dans l’ensemble plutôt conquis par la méthode, qui permet de mieux les aiguiller.
![](media:3121 400)

 

juil 08, 2011

admin

Dossiers

9

Post by admin

9 Responses to Le Vincod: le QR Code adapté au vin

  1. Philippe

    Jhonny Vino > oui c’est sur que ça favorise ceux qui ont le smartphone qui va bien. En fait vincod peut envoyer sur n’importe quel autre support : y compris un imprimé en stop rayon. On peut aussi envoyer l’info par MMS mais dans ce cas le pbl est que c’est le producteur qui doit payer l’envoie et j’en cherche encore pour accepter;-)

    View Comment
  2. Dudule

    Moi j’étais un peu sceptique mais j’ai essayé l’autre jour et c’est quand même pas mal car c’est souvent au moment ou tu goutes le vin que tu souhaites en parler… Ce qui serait bien se serait d’avoir des avis de consommateurs en plus…

    View Comment
  3. David Nevot

    Dudule > Il sera très bientôt possible d’ajouter des avis.
    Il est déjà possible de créer un carnet de dégustation mobile avec des notes de dégustation personnelles grâce à la fonction de partage Vinilike qui se trouve en bas des pages mobiles de présentation des vins. Mais, ce carnet et les commentaires ne sont pas partageables. C’est la raison pour laquelle nous sommes en train de rajouter une fonction de commentaires qui verra le jour sous peu de temps.
    J’espère donc que tu commenteras un maximum de vins découverts grâce à Vincod.

    View Comment
  4. David Nevot

    >JOHNDEE En effet Décodez Moi est très intéressant de part son côté communautaire que Vincod aura d’ailleurs très bientôt comme je l’ai dit dans le message précédent. Cependant, en terme de prix, la différence est plus que notable entre ces deux services et les fonctionnalités proposées par Vincod sont beaucoup plus poussées et ajustable. Je ne veux cependant pas rentrer ici dans une argumentation concurrentielle car je préfère que les consommateurs et surtout producteurs découvrent par eux-même.

    View Comment