Les cloches sonnent l’Angélus

## De nouvelles cloches résonnent aux quatre coins du vignoble de Saint-Emilion, celles du Château Angélus qui ont été posées hier au dessus du chai du nouveau premier Grand Cru Classé A, avec la bénédiction de l’archevêque de Bordeaux.

Ce mercredi 24 octobre 2012, alors que les vendanges se terminent à peine dans le bordelais, c’est sous une brume dense que nous sommes conviés à Saint-Emilion pour fêter un grand évènement : la bénédiction du carillon du Château Angélus.

Depuis le début de l’année le Château Angélus est en travaux. Avec une façade surélevée parée de deux tours et d’un campanile, une immense salle de réception telle une nef d’église, des chais et cuviers rénovés… Tel sera le Château Angélus à l’été 2013, conforme à l’image et aux valeurs qu’évoquent son vin et sa notoriété.
![](media:8328 500x)
Imaginée par les architectes Jean-Pierre Errath (ancien architecte des Bâtiments de France) et Arnaud Boulain, cette rénovation bien qu’intégrant les technologies les plus modernes, a la volonté de s’inscrire dans la tradition du paysage Saint-Emilionnais classé par l’UNESCO au patrimoine mondial.

Pas de grands noms de l’architecture, ni de projet pharaonique, le Château Angélus a préféré inscrire sa modernité dans la tradition et la continuité en faisant appel, pour l’ensemble des métiers d’art aux meilleurs artisans et compagnons du Tour de France.

A mi-parcours de cet important chantier, la suspension des cloches, emblèmes du château et leur bénédiction ont été une étape symbolique et un signe spirituel.

### « Ici, à Saint-Emilion, au Château Angélus, sur la terre de nos ancêtres, la vigne et le vin sont comme une religion, une passion partagée par toute une famille… »

Rien n’a été oublié dans l’organisation parfaite de cette journée exceptionnelle où se sont mêlé tradition et modernité.

Après une visite du chantier du château Angélus, les invités ont été priés de se rendre un peu plus haut dans le coteau, au château Bellevue, également propriété de la famille de Bouard. Très rapidement, un balai de minibus arrive et dépose en 15 minutes l’ensemble des acteurs de « la place » de Bordeaux qui ont fait le déplacement. Courtiers, négociants et propriétaires proches de la famille de Bouard ont répondu présent à l’invitation pour cet évènement unique.
![](media:8332 500x)
Positionnés sur une estrade très large surplombant la vallée de Mazerat et le château Angélus que l’on devine juste en bas à travers le brouillard encore épais, la centaine de convives débriefe sur les vendanges 2012 en attendant que le brouillard laisse place au spectacle. Un écran géant positionné au milieu de la parcelle de vignes que nous surplombons, entouré d’une dizaine d’enceintes, fait l’objet de toutes les interrogations.

### Angélus, béni des dieux
![](media:8327 500x)
A midi, la musique se fait entendre et le spectacle commence au moment même où le brouillard se dissipe. La synchro est parfaite ! Les clochers de St Emilion, St Martin et la chapelle de Mazerat sonnent les uns après les autres et chassent les derniers nuages laissant apparaître dans un atmosphère mystique les premiers rayons de soleil. Ces cloches ponctuent le film relatant le travail méticuleux des artisans tailleurs de pierres, menuisiers-charpentiers et forgerons qui participent à la grande rénovation du château Angélus.

Des danseuses apparaissent sur des scènes au milieu des vignes en direction de chaque clocher et le spectacle termine en apothéose par une explosion de feux d’artifices et de musique sous les notes emballées du carillon d’Angélus. Le public est ébahi.

S’en suit une bénédiction très solennelle, dirigée par l’archevêque de Bordeaux Monseigneur Ricard, qui du haut d’une nacelle à près de 15 mètres de hauteur bénit les cloches entouré d’Hubert de Bouärd et de Jean-Bernard Grenié le tout filmé en direct et retransmis en live sur le grand écran.
![](media:8329 500x)

Le carillon d’Angélus est maintenant officiellement le quatrième clocher de Saint-Emilion.

Des cloches qui ne sonneront pas que l’Angélus puisqu’elles peuvent s’adapter aux différents hymnes nationaux comme l’hymne Américain ou encore l’hymne chinois.

 

oct 25, 2012

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.