Les différents types de bouchons

Le bouchon en liège, est régulièrement un sujet qui préoccupe les vignerons.

Notamment à cause du fameux défaut qu’il peut causer, le « goût de bouchon ». En réalité, on sait rarement d’où vient ce fameux bouchon et pourquoi est-ce lui que l’on utilise depuis toujours.

Voici quelques explications pour approfondir le sujet…

#### Utilité du bouchon en liège :
Le bouchon permet de bouchon de façon hermétique une bouteille de vin. Mais le rapport vin/air demande quelques subtilités. Le bouchon permet en effet une circulation de gaz entre le vin et le milieu extérieur. Cet échange est très important pour le vieillissement du vin.

Un bouchon court et perméable favorise les échanges et donc accélère le vieillissement. En revanche les bouchons très longs et de très bonne qualité permettent un vieillissement beaucoup plus long.
La souplesse du bouchon est aussi une qualité importante. Le bouchon, après avoir été fortement comprimé pour rentrer dans le goulot, doit « regonfler » pour boucher de façon bien étanche.

#### Le liège :
Le liège est donc utilisé pour les bouchons car il est étanche, souple et poreux à l’air. Bref, il remplit toutes les exigences. Ils sont donc utilisés pour les bouteilles de vin, de champagne, de cidre et de bière.

Il existe plusieurs types de bouchons en liège.
• Les bouchons cylindriques « plein » composé de liège massif. Ils sont utilisés pour le vin.
• Les bouchons peuvent être en liège aggloméré, fabriqués à partir de fragments de liège provenant de chutes de fabrication.
• Certains bouchons sont constitués d’une base conique, surmontée d’une tête agglomérée, comme les bouchons de champagne.

#### Fabrication des bouchons en liège

![](media:790 500x)

_Le chêne liège dont l’écorce sert à fabriquer les bouchons._

Les planches de liège sont triées et coupées en lanières. Ensuite, on va tout simplement créer le volume du bouchon grâce à un emporte-pièce. L’étape suivante est délicate, car il s’agit de traiter le bouchon pour le nettoyer et si ce traitement est mal fait, des goûts peuvent alors contaminer le vin.

![](media:789 500)

#### Les autres bouchons :

Même si les bouchons en liège sont particulièrement bien adaptés pour le vin, ils ont cependant deux gros inconvénients.

Le premier, comme on l’a déjà vu, c’est le goût de bouchon et le second c’est le risque de fuite ! (bouteilles couleuses.

D’autres sortes de bouchons sont donc apparues, ces bouchons sont récents et nous n’avons encore pas suffisamment de recul malheureusement pour connaitre tous les désavantages.
![](media:788 500)

Il y a **les bouchons synthétique** qui adoptent le même procédé d’échange air/vin et laisse donc vieillir le vin. En revanche, on a observé que ces bouchons peuvent provoquer l’oxydation de certains vins…

Il existe beaucoup de sortes de bouchons synthétiques. L’enjeu est d’avoir un bouchon ayant les mêmes facultés qu’un bouchon en liège avec une qualité constante.
Ce sont ces jolis bouchons de toutes les couleurs mais en générale très difficile à déboucher !

Nous avons aussi d’autres bouchons de nature totalement différente…

**Le bouchon en verre**, il est maintenu sur le goulot grâce à un anneau d’étanchéité en plastique.

![](media:791 500)

**La capsule à vis**

Cette capsule est très en vogue actuellement, surtout dans les autres pays producteurs de vins. Elle est en effet très pratique (plus besoin de tire-bouchon)
![](media:787 500)

En France, elle arrive tout doucement. Mais l’amateur de vin francophone n’est pas prêt à se séparer du traditionnel folklore autour du débouchage de bouteille…

 
Post by admin

Comments are closed.