Les vins \ »sauvages\ », le degré ultime du vin naturel ?

## Je viens de visiter un parc admirable (*) si subtilement agencé qu’il réussit à faire oublier toute intervention humaine.

### C’est le plus haut degré de l’art.

En toutes saisons arbres, plantes, buissons, espèces rares prodiguent à profusion une succession de coloris délicats si savamment assemblés qu’ils semblent pousser au hasard et, tenez-vous bien, sauvagement.

### On touche ici au sublime.

Evidemment la réalité que le propriétaire a eu la gentillesse de me dévoiler, est toute autre. Cette merveille de goût et de beauté a demandé des efforts et un travail considérables et exige chaque jour des soins inouïs.

Mais on ne peut le deviner tant le résultat paraît évident, c’est à dire naturel.

Les plus grands vins exigent eux aussi le plus grand travail. Eux aussi s’imposent comme une évidence avec la simplicité qui est la marque de l’élégance. Afin d’obtenir l’expression des beautés qu’ils recèlent, des hommes y consacrent leur vie et des trésors d’intelligence.

Pour moi, les véritables vins naturels sont précisément ceux-là.

° Torrecchia – à Cori in Latina (Latium)

 
Post by admin

Comments are closed.