Primeurs 2011, jour 1 : Interviews, dégustations et 1ères impressions.

Au programme de cette première journée des vins bio, des Saint-Emilion, Derenoncourt, et l'union des grands crus au Château du Tertre.

Chaque année, fin mars début avril Bordeaux est en effervescence pour la présentation du nouveau millésime.
Trop tôt pour certains, les Dégustations primeurs sont critiquées mais attirent toujours autant de monde...

Des tweets et des bruits de couloirs

Après deux millésimes du siècle, 2009 et 2010, le millésime 2011 a déjà fait couler beaucoup d'encre avant même que le vin ne coule dans les verres.
Millésime "pas intéressant" selon un tweet d'un certain R Parker, on murmure dans les dégustations que le discours sera plus difficile cette année mais qu'il ne faut pas pour autant sous estimer trop rapidement ces vins qui sont chez certains d'un très bon niveau.

Pour vous éclairer un peu plus sur le nouveau millésime et sur cette semaine un peu spéciale pour le petit microcosme bordelais, nous avons décidé de vous faire part chaque jour de nos dégustations, des témoignages de producteurs...

Les primeurs comme si vous y étiez !!

Lundi 2 avril 9h : départ pour un début de journée à Saint-Emilion.

C est Sophie Fourcade qui nous accueillent dans ses petits chais à dimension bourguignonne. Le clos saint martin n'est qu'une toute petite parcelle de 1,33 hectare coincée entre 4 des premiers grands crus classés de Saint-Emilion : Angelus, Canon, Beausejour Bécot, Beausejour Dufau Lagarosse.

Synthèse des 10 derniers millésimes.

Elle organise une verticale de 2000 a 2011 sur ses trois vins : les grandes murailles, Côte de Baleau et Clos Saint Martin.
Toujours intéressant de voir comment les millésimes ont évolué et de pouvoir les comparer.

  • Deuxième étape : Barde-Haut, ses superbes nouveaux chais et l'un des plus beau panorama de la région.

Hélène Garcin accueille comme chaque année l'ensemble des crus du cercle rive droite.

Ambiance monacale, la dégustation se veut très sérieuse. Beaucoup de vins et déjà quelques coups de coeur notamment le Château Destieux.

Les vins du cercle rive droite seront re-goutés jeudi dans le cadre de la dégustation à Grand Barrail (plus de précision donc dans quelques jours).

Déjeuner au soleil où l'on croise Pascal Chatonnet propriétaire des Châteaux l'Archange, La Sergue et Haut Chaigneau.

"C'est pas un 2008, c'est supérieur... C'est pas un 2006 c'est supérieur... C'est pas du tout un 2007, où on était sur un millésime froid... Donc c'est un 2011 !

  • Cap sur la grappe pour la dégustation de Stéphane Derenoncourt.

Dans les jardins paisibles, à la Grappe on continue notre petit tour de Saint-Emilion avec ici la présentation des vins conseillés par Stéphane Derenoncourt.

On retrouve Dominique Meneret du Domaine de Courteillac, un bordeaux supérieur :

Beaucoup de vins dégustés encore avec une mention spéciale pour le Château Belle Coline à Blaye produit par Christophe Reboul Salze dont c'est le premier millésime.
Superbe puissance, beaucoup de précision dans ce vin et une belle réussite en perspective pour le propriétaire du château Gigault et des Grands Maréchaux.

Du bon, du bio et pas que du Bordeaux !

Avant de s'échapper de la rive droite nous sommes passés à la dégustation Biodyvin organisée au Château Fonroque. Une dégustation originale puisqu'elle regroupe des vins bio de toutes les régions viticoles françaises.

De très belles découvertes comme le Château Maris en Languedoc que nous avions déjà dégusté à Vinisud, mais aussi le domaine Morey en bourgogne.

Nous avons demandé à Alain Moueix de nous parler de son millésime 2011 :

Pas le temps de souffler, on file direction le médoc pour aller au Château du Tertre où est organisée la soirée de lancement des dégustations primeurs de l'union des grands crus.

Là-bas nous sommes reçus par Alexander Van Beek, directeur du Château du Tertre et du Château Giscours.

2011 : un "shadow vintage"

Il s'est prêté au jeu de la petite interview sur ce millésime qu'il fait découvrir à la presse cette semaine :

Très belle réception pour conclure cette magnifique première journée...

On prend des forces et on recommence demain avec au programme : crus bourgeois, déjeuner au Château Marquis de Terme, les sauternes au Château Kirwan et une soirée à la Fleur de Bouard.

Mots clés associés :
Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Primeurs 2011, Jour 2 : un marathon du médoc et l'Angélus suspendu
Article suivant
18 SUR VIN, la nouvelle cave à vin « vivants » du 18ème

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

A découvrir aussi

Château Vieux Lescours

France, Bordeaux, Saint-émilion grand cru
Voir sa fiche

Château Haut Selve Reserve

France, Bordeaux, Graves
Voir sa fiche
Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire