Les "funny wines" ou comment désacraliser le vin !

Le consommateur choisi principalement sa bouteille de vin en fonction des informations présentes sur l'étiquette: le nom du château ou du domaine, le cépage, la provenance...

La consommation de vin en France reste assez formelle alors que certains producteurs revendiquent la simplicité, le plaisir de la dégustation ainsi que la découverte de cépages et d'arômes.

Certains producteurs français ont décidé de surfer sur la vague des "funny wines" qui font fureur aux Etats-Unis et au Royaume Uni notamment. Pour certains il s'agit de faire face à la concurrence des vins du Nouveau Monde sur le territoire français et pour d'autre c'est l'occasion de mettre en avant l'humour français par la dérision.

Ces vins ont pour objectif de véhiculer la joie et la célébration au cours de la dégustation. Les amateurs et consommateurs de "funny wines" sont à la recherche de découverte pour une consommation sans prétention.

  • Jean-Claude Mas, viticulteur du Languedoc-Roussillon a décidé d'appeler son vin Arrogant Frog: clin d'oeil à l'image du français vu par les étrangers. On ne peut donc pas se poser la question sur la nationalité du vin qui se décline suivant différents cépages (Cabernet-Merlot, Chardonnay-Viognier, Shiraz, Sauvignon Blanc...).
  • Le "Vin de Merde" de Jean-Marc Speziale, Languedoc-Roussillon, entre dans la catégorie des vins qui veulent faire face à la mauvaise image des vins de cette région véhiculée par la presse.
  • (Oops): est né d'une erreur de cépage sur l'étiquette.
  • De puta madre est un vin semi-liquoreux espagnol 100% Verdejo de François Lurton. Il a décidé de recréer l'esprit de ce vin avec un Verdejo sur mûrit vinifié dans des petites barriques de 100 litres faites sur mesure. Presque oublié dans ces barriques, il a été goûté deux ans plus tard, impressionnant! François et le maître de cave, se sont alors exclamé "de puta madre, que bueno" ! C'était l'heure de vérité qui a inspiré le nom de ce vin.
  • Le vin de pays d'Oc Fat Bastard connait un immense succès aux Etats-Unis avec plus de 400 000 caisses vendues.

Pour l'instant les consommateurs français sont trop timides envers ces vins aux étiquettes marrantes et parfois même très étonnantes mais qui a dit que le vin devait rester traditionnel ?

6 commentaires sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Une dégustation aux saveurs du Sud Ouest chez Wine-Sitting : IntoTheWine y était !
Article suivant
Le vin est il réellement exclu de nos médias ?

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

6 commentaires sur cet article

Willy

le 14/11/11 à 17:35

bein d'accord avec AlexVin ! J'ai gouté le vin de F lurton de puta madre et c'est vraiment une bonne surprise. C'est pas tous les jours qu'on voit des bouteilles qui sortent du lot
AlexVin

le 14/11/11 à 16:34

@Mouchcook : Le "vin de merde" pour l'avoir gouté, est de qualité! Connaissant les vins de Lurton, on peut également avoir une très bonne surprise. Pour le reste, le mieux, c'est de goûter. C'est bien le propre des français d'avoir peur de boire des quilles dont les étiquettes sont plus fun qu'une gravure de château sur une étiquette blanche!
panpan

le 06/10/11 à 09:52

Je ne pense pas.
Mouchcook

le 04/10/11 à 20:47

J'adore ! Mais le vin est-il quand même de bonne qualité ?
camille

le 02/10/11 à 18:48

c'est super cet article, j'en apprends beaucoup sur le vin et ses multiples facettes!!!! quelle bonne idée!!
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire