Olivier Bernard, nouveau président de l’Union des Grands Crus de Bordeaux.

Producteur
Domaine de Chevalier

102 chemin de Mignoy
33850 Léognan

Voir sa fiche

Le propriétaire du Domaine de Chevalier a été élu à l’unanimité hier pour succéder à Sylvie Cazes à la tête de l’Union des Grands Crus.

Cela fait quelques semaines que le bruit court et voila que l’information est confirmée. Il faut dire qu’il était l’un des seuls candidats à la succession de Sylvie Cazes, lorsqu’elle a annoncé il y a plus d’un mois qu’elle quittait la présidence et ses fonctions au Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande (cf article).

Il sera entouré de trois vice-présidents, Stephan von Neipperg (Château Canon La Gaffelière, La Mondotte, Château d’Aiguilhe, Clos de L’Oratoire et Clos Marsalette), Tristan Kressmann (Château Latour Martillac), et Patrick Maroteaux (Château Branaire Ducru).

Resserrer les liens entre les propriétés et le Négoce.

L’une de ses priorités : la création d’une commission pour améliorer les liens entre les châteaux et le négoce bordelais. « Nous nous devons de travailler ensemble pour promouvoir nos vins et accroître l’intérêt du client » a-t-il affirmé sur le site de Millésima.

L’union des Grands Crus regroupe aujourd’hui 134 membres dont une grande majorité de Châteaux Grands Crus Classés. La récente expulsion du Château Malescasse (cru bourgeois du Médoc) de l’Union suite à la vente de la propriété, pose la question quant à la volonté du nouveau président de resserrer ou non les rangs de cette organisation autour d’un noyau dur.

L'UGC au Cameroun.

Autre nouveauté de l’année 2013, en plus des destinations devenues incontournables des voyages de L’Union comme les Etats-Unis et les Chine, une série de dégustations en Afrique est prévue avec un voyage au Cameroun en mars prochain.

Preuve si il en faut du dynamisme de cette organisation qui investit chaque année près de 4 millions d'euros pour promouvoir les vins de ses membres à travers le monde.

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Décembre pluvieux, français furieux !
Article suivant
Souvenirs profonds des Graves au Château de Rouillac.

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

A découvrir aussi

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire