Nous sommes tous des Thomas Thevenoud !

Lequel d’entre nous, viticulteur, courtier, négociant n’a pas un jour été frappé de ce mal mystérieux dont tout le monde parle depuis huit jours ?

Je ne le savais pas mais quelque chose me travaillait sournoisement à certaines dates, bizarrement toujours les mêmes : les 15 février, mai, juin, septembre. Depuis deux ans mon état s’était aggravé. On s’inquiétait pour moi.

Grâce à Thomas Thevenoud, on a pu enfin mettre un nom sur le mal qui me ronge : je développe un cas sans équivoque de « Phobie Administrative ».

A présent je peux me soigner. Il y a quelques jours j’avais déjà disposé sur mon bureau l’Avis du percepteur, le T.I.P. et l’enveloppe qui y étaient attachés quand sont parvenues à ma connaissance les prescriptions du docteur Thevenoud. Je suis évidemment passé par mon généraliste agréé qui m’a aussitôt délivré une ordonnance en bonne et due forme.

Suivant scrupuleusement la méthode qui jusqu’ici a si bien réussi au professeur Thevenoud, j’ai joyeusement balancé à la poubelle tous les documents à en-tête du Ministère des Finances. Dans la foulée je ne souscris plus aucune déclaration et tiens les rappels de l’URSSAF pour nuls et non avenus. Je règle mes fournisseurs en déduisant la TVA de leurs factures et d’une manière générale m’astreins à n’ouvrir aucune lettre. J’allume le feu avec les factures du Gaz et de l’E.D.F..

Vous le croirez si vous voulez mais j’affirme que la cure est souveraine . Je ne suis pas sûr de guérir (d’ailleurs rien ne presse) mais je me sens déjà beaucoup mieux.

Aux dernière nouvelles, je découvre que je ne serais pas un cas unique et exceptionnel. On me dit qu’énormément de gens on attrapé le microbe et développe à une vitesse effrayante cette terrifiante pathologie.

On craint une pandémie.

 
Post by admin

Comments are closed.