On a vendangé une parcelle du Château Cheval-Blanc !

## Pour la deuxième année consécutive, Pierre Lurton et toute son équipe recevaient samedi une petite centaine d’invités (journalistes et amis) pour participer aux vendanges d’une parcelle de Cheval-Blanc !
Intothewine a eu la chance d’y être convié !

Réveil matinal difficile pour un samedi matin mais les raisins n’attendent pas. Les invités excités sont ponctuels et tout le monde se regroupe après un bon café dans les superbes chais signés Christian de Portzamparc.

###  »On est pas là pour faire une opération de com’ »
![](media:8200 240x)![](media:8204 240x)
Après quelques mots d’accueil, Pierre Lurton laisse la parole à son bras droit Pierre-Olivier Clouet, qui, de manière très professionnelle nous explique la mission du jour : vendanger une parcelle de merlot de 1,5 ha dont les raisins, goûtés tous les jours depuis un mois sont arrivés à parfaite maturité ! « On est pas là pour faire une opération de com’ , on compte réellement sur vous pour vendanger cette parcelle dans la matinée ! »

Trèves de blabla, on passe au concret. Il y aura deux équipes : une au chai à trier et une aux vignes à couper. On inversera les rôles à la moitié de la matinée. Pierre-Olivier appelle les coupeurs et les porteurs et les affecte à leurs rangs respectifs à la manière d’un chef militaire.

Après distribution des sécateurs les vendangeurs partent dans les vignes et les trieurs s’assoient autour de la table de tri pour commencer à scruter les impuretés (feuilles, baies abîmées…) parmi des raisins récoltés la veille et conservés en chambre froide jusque là. Le travail est facile tant les raisins sont parfaits ! Alors on écoute Michel Bettane qui narre ses histoires de vendanges et ses conseils glanés, millésime après millésime, au cœur des propriétés tout en gardant un œil sur les baies qui dansent sur le tapis roulant.

Après une heure et demi de tri, c’est avec un léger mal de mer que l’on quitte cette machine incroyable pour rejoindre les rangs de vignes, sur la terre ferme !

Dans une organisation parfaitement huilée, journalistes et vignerons de la propriété se croisent et partagent leurs expériences tout en récoltant une partie de ce qui fera le millésime 2012 de Cheval-Blanc.

### Après l’effort… Le réconfort !

![](media:8201 500x)

Après une matinée de dure labeur et la satisfaction du travail bien fait, la troupe de vendangeurs OFF rentre au château où l’attend le traditionnel repas des vendangeurs ! Un banquet digne de ce nom pendant lequel on se régale avec un Petit Cheval 2000 suivi d’un Cheval Blanc 2000 et pour finir un Yquem 1988…

C’est à l’issue de ce festin que l’on retrouve Pierre Lurton, dans le salon du château, qui nous livre ses premières impressions sur la récolte 2012.

### 2012 :  »On va peut-être être victime d’un succès dans cette affaire » Pierre Lurton

Un grand merci à Pierre Lurton et son équipe, Pierre-Olivier Clouet , Jeanne Couecoux et les autres pour cet agréable accueil à Cheval-Blanc, à l’image de l’ambiance qui règne au sein de leur team !

Désolé pour la qualité de la vidéo mais nous n’avions pas la bonne caméra… L’année prochaine promis on revient avec un drone comme celui qui nous a filmé pendant cette matinée de vendanges.
![](media:8203 500x)

 

oct 01, 2012

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.