Primeurs 2012: Eric Boissenot expose au Château Brane Cantenac

### il est tombé dedans quand il était petit

La vie d’Eric Boissenot se partage entre deux passions, chacune lui demandant du temps, de la rigueur, de la minutie, de la sensibilité, un goût affirmé pour la composition et l’équilibre d’une photo, d’un vin. La première est son métier, l’œnologie, pour lequel nous pourrions dire, comme René Goscinny, « qu’il est tombé dedans quand il était petit ». Son père a su lui transmettre ses connaissances et son amour pour le vin. Les capacités gustatives et organoleptiques étaient déjà dans le lègue du patrimoine génétique. Sa deuxième passion est la photographie. A court de temps, il fait donc des portraits de passants, de sa femme puis de ses trois enfants. Mais il trouve sa plus grande inspiration dans les paysages, les lignes et les tracés des cours d’eau, les reflets des eaux endormies ou le réalisme poétique. Lors de ses tournées et de ses déplacements de travail, Eric est toujours accompagné d’un boîtier prêt à immortaliser un moment impromptu ou magique. Ses références en photo d’Art sont Ansel Adams, Richard Avedon, Alex Webb, Henri Cartier-Bresson, Rony Willis, Sabine Weiss, Diane Airbus, Joseph Koudelka, Sebastiao Salgado…

Eric Boissenot est l’œnologue conseil de Château Brane-Cantenac. Il dirige, avec son père Jacques, dont la réputation n’est plus à faire, le laboratoire d’œnologie basé à Lamarque, qui porte leur nom et consulte pour de très nombreux châteaux sur la Rive Gauche, tels que les châteaux Margaux, Latour, Lafite, Mouton, Pichon Longueville, Léoville Las Cases et Barton, Ducru Beaucaillou ou encore Arsac, pour n’en citer que quelques uns. Il a récemment intégré le classement des 100 personnalités les plus influentes du monde du vin en France établi par La Revue du Vin de France.

Dans ses vins, ce spécialiste du Médoc recherche avant tout l’équilibre l’élégance et le fruit avec une mention particulière pour le cabernet sauvignon qu’il apprécie plus spécialement.

### un photographe « extra-ordinaire »

La plupart de ses clients ne savent pas qu’il est aussi un photographe « extra-ordinaire », discret mais très talentueux, qui a exceptionnellement accepté de participer à la série ‘Brane Vu Par…’ créée à Brane l’an dernier et inaugurée avec Patrick Durand, ancien photographe de l’agence Sygma. Le vernissage de son exposition, qui durera jusqu’en 2013, aura lieu le 4 avril, de 18 à 21 heures, au Château Brane- Cantenac. Ainsi, de nombreux visiteurs en séjour dans le bordelais pendant les dégustations primeurs de l’Union des Grands Crus auront l’opportunité d’admirer son œuvre. Loin du monde artificiel de la retouche et de ‘photo shop’, Eric Boissenot expose des photos en noir et blanc et en argentic uniquement, pleines de sensibilité et profondément émouvantes. La finesse de chaque détail, la précision du trait et des contrastes rappellent le dessin au crayon de mine ou la plume à l’encre de Chine. Sa vision de Brane-Cantenac est celle d’un illustrateur raffiné plutôt que d’un peintre impressionniste. Nous sommes dans un univers de précision, de délicatesse et d’élégance…tout comme les vins qu’il aime et contribue à créer.

Le millésime 2011 sera servi en dégustation, aux côtés de plusieurs autres, lors du vernissage.

 
Post by admin

Comments are closed.