\ »Tu seras mon fils\ »: Niels Arestrup et Lorànt Deutsch à Saint-Emilion

## Le 24 août prochain sortira « Tu seras mon fils », un film de Gilles Legrand avec, entre autres, Lorànt Deutsch et Niels Arestrup.

Alors que l’Aquitaine tentait de charmer les producteur étrangers pendant le festival de Cannes, on peut voir que les producteurs français, eux, sont déjà conquis!

Ce film propose de plonger dans l’univers du vin et la complexité entre liens familiaux et transmission. C’est Saint-Emilion qui a été choisi pour accueillir le tournage de ce film. On se retrouve en pleine période des vendanges au Clos l’Abbé, dont Paul de Marseul (Niels Arestrup) est le propriétaire.

Martin de Marseul (Lorànt Deutsch), le fils de Paul, travaille avec lui à la propriété. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, n’est pas satisfait de son fils qu’il ne trouve pas assez talentueux ni charismatique. L’idée que Martin reprenne un jour la propriété est insupportable pour son père. C’est alors que Philippe, le fils du régisseur de la propriété, entre en scène: le fils idéal dont Paul a toujours rêvé.

La partie d’échec commence alors entre les deux pères et les deux fils sous le regard impuissant des femmes qui les entourent.

**Le film est bercé par l’ambiance des vendanges et des vignes à l’automne.**

Initialement, Gilles Legrand voulait placer son film en Bourgogne, mais n’ayant pas trouvé le petit château dont il rêvait, c’est dans le domaine de Clos Fourtet, en Saint-Emilion, qu’il a placé l’intrigue.

Gilles Legrand a confié, lors de l’avant-première du film, que ce projet serait née de la conjonction de deux idées. D’abord, il voulait faire un film dans un univers qui l’attirait.

Puis, c’est une scène du film Into The Wild de Sean Penn qui l’a inspiré. Le héros du film croisait un moment un vieil homme qui lui proposait de l’adopter en lui confiant qu’il était le fils qu’il avait toujours rêvé d’avoir.

Ayant trouvé cette scène très forte, Gilles Legrand a eu alors envie de creuser ce sujet en plaçant l’intrigue dans un secteur où la filiation et la transmission sont des préoccupations primordiales.

Les premières critiques soulignent déjà la beauté et la justesse de l’œuvre. A découvrir le 24 août prochain dans les salles de cinéma.

 

juin 15, 2011

admin

Bons plans

4

Post by admin

4 Responses to \ »Tu seras mon fils\ »: Niels Arestrup et Lorànt Deutsch à Saint-Emilion

  1. MarionG

    Les vignobles français ont de tut temps inspiré les artistes ! Cela fait parti de notre patrimoine, au même titre que le cinéma, donc c’est agréable de les voir co-exister! :)

    View Comment