Un club de dégustation au CELSA : Wine not ?

## La Revue du Vin de France, entre son dossier spécial primeurs et son dossier Foire aux vins a décidé de consacrer un énième sujet sur les clubs de dégustations.

Comme d’habitude, HEC, ESSEC, Sciences Po et consorts en sortent grands vainqueurs. Et comme d’habitude les universités (à l’exception de Dauphine) sont reléguées au second plan. La raison avancée : « l’esprit associatif y est peu encouragé, et les étudiants semblent y avoir moins développé l’esprit d’initiative pour aller démarcher des vignerons » disent-ils.
Les différences de budgets et de moyens d’organisation pourtant conséquentes ne sont bien sûr pas abordées. Dommage car si le manque d’initiative est difficilement mesurable le manque de moyen financier ne l’est pas et il saute aux yeux !

### Le vin dans les universités, l’initiative du CELSA.

Je me présente, je m’appelle François, j’ai 19 ans et je suis étudiant au CELSA, école de communication, rattachée à la Sorbonne.

A mon entrée dans cette école, ma passion pour le vin, et l’absence d’association de ce type m’ont poussé à créer un club de dégustation, le Wine Not ? pour les étudiants qui comme moi s’intéressent au vin et sont enthousiastes à l’idée d’apprendre de nouvelles choses dans un esprit de convivialité et de partage.

Le vin est une constituante majeure de la culture française, l’illustration la plus parlante de la complexité, de la diversité et de la beauté du paysage français.

Nous sommes depuis très sollicités par les étudiants, ce qui prouve un intérêt très grand pour le vin, mais le problème ne réside pas dans le manque d’initiatives. La contrainte est tout autre. La contrainte, c’est la structure. C’est l’école qui ne peut pas nous prêter ses locaux. La contrainte, ce sont les moyens qui manquent, notre budget est nul. Pas un rond.

### Plus que des initiatives, de l’audace !

J’ai l’intime conviction, que la contrainte invite à la créativité. Il n’est pas possible de prétendre faire découvrir le vin, et de créer une association œnologique en commençant par des verticales de Château Margaux. Trop cher évidemment mais surtout trop facile, ces vins là sont faits pour rêver et ils se méritent. Mais ça n’est pas un problème, notre motivation nous incite à surmonter ces obstacles qui se dressent sur notre route, et selon nous, c’est comme ça que l’on découvre vraiment le vin. Les tracas et les contraintes font partie de notre parcours, du charme de l’apprentissage. Cela nous donne plus le temps de profiter et de comprendre ce que l’on fait. Jusque là nous y parvenons armés d’assiduité, de travail, de collaborations, de créativité, d’enthousiasme et plus que des initiatives nous avons de l’audace!

### Les aventures du Wine Not sur IntotheWine

D’ailleurs, sans cela, je ne serais pas en train de m’exprimer ici. IntoTheWine, nous propose un espace pour nous exprimer, pour vous livrer notre vision du vin. Une vision et une approche différente que celle parfois élitiste que l’on peut rencontrer. Un regard venant de communicants en devenir, une analyse des phénomènes de consommation et de communication qui agissent sur le vin. Mais aussi le regard de l’étudiant vivant à Paris, qui trouve des combines pour dénicher des bonnes bouteilles, et s’infiltrer aux dégustations où il n’est pas invité.
Nous vous proposons donc de vous parler de nos bons plans, de nos analyses sur ce qui se déroule dans le monde du vin aujourd’hui tout en gardant le fil rouge de l’évolution de notre club au fur et à mesure que le temps passe.

Nous voilà présentés, soyez sur vos gardes vous allez pouvoir suivre deux fois par mois nos tribulations, nos aventures et nos mésaventures mais aussi nos points de vue, nos analyses, nos coups de gueules mais surtout nos coups de coeur sur ce monde du vin qui nous anime.

#### François Philipponnat

 

jan 18, 2013

admin

Actualités

1

Post by admin

One Response to Un club de dégustation au CELSA : Wine not ?

  1. Philipponnat

    Bonjour Caroline,

    C’est bien entendu un \ »malheureux hasard\ », le jeu de mot Wine Not? étant somme toute assez évident, et beaucoup utilisé. Cela nous sert juste à être reconnu au sein même de l’école, puisque c’est essentiellement dans ce cadre là que nous voulons exister.
    Ne vous en offusquez pas, nous ne cherchons en aucun cas à faire de la compétition aux autres associations, loin de là, nous avons plutôt même tendance à encourager ces initiatives, nous voulons simplement pouvoir être une association viable.
    En espérant que ces réponses te conviendront, cordialement,

    François

    View Comment