VINISUD : suite et fin

2ème journée sur le salon VINISUD où l’on commence à prendre nos repères (pas facile avec tous ces halls, stands, numéros qui ne se suivent pas toujours…).

Direction le stand du Domaine Tempier à Bandol pour une superbe dégustation de toute la gamme des blancs, rosés et bien sûr des rouges. Nous avions découvert la propriété l’année dernière lors de notre séjour à Bandol ([cf article](http://www.intothewine.fr/magazine/dossiers/intothewine-a-la-decouverte-des-vins-de-bandol  » »)) où nous avions gouté à même les foudres les différentes parcelles du vignoble avec Cédric Ravier. Sur le stand on retrouve ce millésime 2010 en bouteille cette fois et des 2011 bruts de foudre.
![](media:5582 300x)
Les vins sont encore (trop) jeunes pour cette appellation qui prend toute sa grandeur dans le temps mais on note déjà de superbes fruits croquants et une grande fraicheur en bouche. Bel équilibre sur la cuvée de la parcelle Migoua.

On en profite pour déguster le millésime 2011 des rosés de Provence.
### 2011 en Provence
Découverte du domaine de Tamary propriété du bordelais Frédéric Salin. Sur des notes vives d’abricots et de fleurs blanches ce rosé de plaisir devrait séduire les beaux jours approchant.

Arrêt obligatoire sur le stand du Château Sainte-Roseline (dont vous pouvez retrouver [toutes les infos ici](http://www.intothewine.fr/producteur/chateau-sainte-roseline  »espace du Château Sainte Roseline »)) qui reste notre gamme préférée de rosés de Provence (avec aussi des rouges et des blancs de grandes classes) et qui confirme avec un très beau millésime 2011.
![](media:5583 300x)
Pour finir en beauté, nous avons re-re-(…)-dégusté les rosés de Sacha Lichine du Château d’Esclans. Aucune lassitude possible avec ces vins hors-normes vinifiés par la main de maitre de Patrick Léon… Garus, Esclans, Whispering Angel, tout est ici incroyable !!
![](media:5573 300x)

On n’oublie pas les corses avec une belle découverte : le Domaine A Ronca, qui nous a fait découvrir ses vins aux cépages typiquement corses, classés en AOC Corse Calvi.
![](media:5565 300x)
Le rosé 2010 est un vin 100% sciaccarello, avec une belle couleur rose saumon, très fruité en bouche et sur la fraîcheur.
Le blanc 2011 révèle des notes très exotiques après ouverture et de fleurs blanches typiques du Vermentino. Nous terminons cette gamme par le rouge 2009, aux arômes confiturés et puissants en bouche, qui rappellent les vins du Languedoc. La finale est très équilibrée.

### La Trinquette
Déjeuner avec l’équipe de [la Trinquette](https://www.facebook.com/profile.php?id=100000114446612&sk=wall  » »), LE bar à vins de Paris dédié au Pays de L’Aude. Un grand merci à Arnaud et Jean-Baptiste qui nous ont fait découvrir des petites pépites tout au long de l’après-midi.

Rencontre avec Julien Zernott et Delphine Rousseau jeune couple installé depuis 2003 sur les terrasses du Larzac dans une propriété de 15ha de vignes et un terroir de clapas (tas de pierre). On déguste la gamme des Pas de L’escalette en rouge, blanc et rosé. Ils y font du vin de fruit,  »on touche peu au raisin » dans lesquels on retrouve à travers les cépages Carignan, grenache et cinsault toute la minéralité des vins d’altitude (300m)
![](media:5579 300x)

Toujours sur les Terrasses du Larzac le Château de Jonquières où Charlotte et Clément, prêts à prendre la relève de leurs parents, nous présentent une très belle propriété languedocienne d’une dizaine d’hectares qui produit une gamme de vins exceptionnels. Le domaine possède également des chambres d’hôtes dans une ambiance authentique où il sera agréable de déguster les vins.
![](media:5566 300x)

### Yes, week-end!
En Corbières, Domaine du Pech Saint Pierre. Patrick Rivière et son fils jouent sur l’originalité des noms pour mettre en avant leurs vins: Le rouge  » Le vin de mon père » en hommage au père de Patrick qui gérait la propriété avant lui, le rosé pour les femmes  »Le temps d’une nuit » et le blanc  »Yes, week-end! ».
![](media:5580 300x)

Passage sur le joli stand de la maison Anne de Joyeuse où l’ensemble de sa gamme colorée, que l’on connait bien pour en déguster régulièrement à la Trinquette, est exposée. Eric Soulard nous fait déguster la nouveauté 2012: un crémant de Limoux très frais et très fruité qui démontre à nouveau le dynamisme et la belle créativité de cette cave.

Retour sur le stand de Val Joanis, où l’on retrouve Henry Jacobs, jeune anglais venu parfaire son expérience du vin et son français au sein de la vallée du Rhône. On déguste ensemble des blancs 100% Viognier ou 100% Roussanne, frais, vifs et très fruités. La Réserve Les Griottes en rouge est un véritable bonheur en bouche. Un vin intemporel  »parfait à boire au coin du feu avec un bouquin » comme nous le décrit si bien Nathalie Fina, en charge de l’accueil et de l’oenotourisme dans la belle propriété de 350ha du Val Joanis.

En appellation Pic Saint Loup après le domaine Clavel gouté hier on a découvert le Château L’Euzière avec Marcelle Causse, ancienne sertisseuse en pierres précieuses reconvertie dans la viticulture depuis 1994. Très beaux vins aux noms reflétant une douce nostalgie de son amour pour les pierres : Grain de Lune, L’or des fous, Tourmaline, l’almandin ou encore les Escarboucles. Dégustation d’un magnifique 1999 de la cuvée les Escarboucles. Equilibre, grande finesse et grande longueur sur des fruits confiturés et une pointe de caramel.
![](media:5570 230x)![](media:5569 230x)

Petite pépite sur laquelle on s’est attardée : Château Las Collas Rivesaltes 1945. Deux bouteilles ont été nécessaire à la compréhension totale de ce vin 😉
![](media:5571 300x)

### Ivresse à Saint-Chinian
Rencontre avec Vincent Pousson, personnalité du monde du vin et aussi bloggeur (même s’il n’aime pas qu’on l’étiquette ainsi). Carrément chez lui à Vinisud il nous a fait découvrir deux superbes vignerons à commencer par Marc Valette du domaine Canet Valette à Saint Chinian dont la cuvée Ivresse est à tomber à la renverse, et Marion Pla toujours dans la même appellation. Il en parle mieux que nous dans son dernier billet ([à lire ici](http://ideesliquidesetsolides.blogspot.com/2012/02/lamour-le-vin.html  » »)).

Trois belles rencontres, hautes en couleurs pour finir cette journée sur le salon. Les esprits et les palais bien chauffés on finira la soirée par un diner à la Chistera restaurant du rugbyman François Trinh Duc, à Montpellier.

## Jour 3 : le marathon se termine en beauté

Moins de monde sur le salon pour ce dernier jour et on en profite pour s’arrêter sur le stand d’un incontournable du Languedoc : le Domaine Daumas Gassac.
Propriété de la famille Guibert qui dans les années 70 a fait ce pari fou à l’époque de créer dans ce massif d’Arboussas le premier grand cru du Languedoc. Un pari risqué car à l’époque l’appellation n’a pas bonne presse et les vins sont encore considérés comme médiocres. L’implication de l’œnologue Emile Peynaud, conseiller des Châteaux Margaux, Haut-Brion, La mission Haut-Brion et la Lagune amorcera le début de la reconnaissance de ce terroir et de ces vins d’exception.
Belle dégustation notamment du millésime 2000 du Mas de Daumas Gassac qui montre une belle évolution dans le temps avec encore une incroyable fraicheur et une grande persistance.
![](media:5568 300x)

On croise aussi François Lurton qui a cru au terroir exceptionnel du Languedoc et y fait de grands vins notamment le Mas Janeil [(retrouvez toutes les informations sur les vins et l’implication de François Lurton en Languedoc-Roussillon dans leur espace IntotheWine)](http://www.intothewine.fr/producteur/domaines-francois-lurton  »espace françois Lurton »).

Direction les Corbières et plus précisément le Château La Voulte-Gasparets. L’appellation est principalement connue pour ses vins rouges, mais nous avons pu découvrir un blanc 2011 qui est un vin de plaisir aux arômes d’agrumes et de fruits jaunes.
Notre coup de coeur: la Cuvée Romain Pauc 2009, AOC Corbières Boutenac. Un vin charpenté et complexe mais très bien équilibré sur les fruits noirs et une finale sur la réglisse.

Rencontre avec Robert Eden et son Château Maris qui travaille avec précision ses vins en biodynamie. Des vins dont nous vous reparlerons prochainement plus en détail.
![](media:5572 300x)

Autre grand coup de cœur, les vignobles Jonqueres d’Oriola en Côtes du Roussillon que nous a fait découvrir William, représentant de la 27ème génération de la famille à produire des vins dans le piémont des montagnes des Pyrénées (ils ont commencé en 1485 !!)
Cette grande famille du monde Hippique (l’arrière grand père de William fut champion du monde de saut d’obstacles en 1928), produit des vins de très grande qualité avec une belle diversité. On retrouve d’ailleurs cette passion dans le nom de leurs cuvée pur sang.
![](media:5567 300x)
Ici les vendanges se font la nuit sur les blancs et rosés pour mieux fixer les arômes du fruit et préserver toute oxydation précoce.
De l’audace et une superbe expression de terroir sur l’ensemble des vins dégustés notamment sur la cuvée Pur Sang du Château Corneilla.
Une propriété et des vins qui méritent que l’on s’y attarde plus longuement et qui fera parti à coup sur de notre prochaine virée dans la région. Affaire à suivre donc!

Avant de partir, dernier au revoir à Vianney Fabre du Château d’Anglès qui nous a si bien accueilli à la Clape et qui montre un superbe dynamisme dans cette magnifique propriété.
![](media:5581 300x)

Voilà, VINISUD se termine et aura filé à toute allure. Beaucoup de monde, de belles rencontres et des découvertes en pagaille de vins du sud qui mériteraient d’être plus souvent sur le devant de la scène.

 

fév 23, 2012

admin

Actualités

0

Post by admin

Comments are closed.