Viticulture : faut-il indemniser tout les risques ?

## Mon ami Campagne qui est boulanger, se plaint de la vague de chaleur du mois de juillet.

Quand il fait excessivement chaud, qui a envie de se bourrer de pain ? _‘ J’ai enregistré une baisse de consommation de 60%, ‘_ raconte-t-il,. Une catastrophe. _‘ J’ai été à la mairie pour me déclarer sinistré mais il paraît que ce ne peut être considéré comme une catastrophe naturelle. Et pourtant…’_ En effet il y a du bon sens dans ce qu’il dit même si savoir qui devrait payer, reste une question.

Mon voisin, Grandsillon, est maïsiculteur. Il est ruiné cette année d’abord par l’excès de pluie du printemps et maintenant par la sécheresse. Mais il garde le sourire. Il sera indemnisé. Par qui je n’ai pas bien compris mais il est important qu’il le soit, je suis sûr que vous serez d’accord avec ça.

Allant chercher mon vin comme d’habitude, au Domaine du Haut-Degré, j’ai été accueilli dans une atmosphère de grand deuil. Pensez, le domaine vient d’être ravagé par la grêle. Après les condoléances d’usage, le propriétaire me dit en me regardant fixement _‘ Je ne m’assure pas contre la grêle. La commune est sinistrée chaque année, nous serons indemnisés. Il faudra bien que quelqu’un paye.’_ Moi ?

La lecture de la presse ne me rassure pas tellement. Toutes les professions sont touchées à un moment ou à un autre par une catastrophe nécessitant que des secours leur soient apportés et après tout n’est-il pas normal qu’on accorde aux uns ce qu’on prodigue aux autres ?

On commence à savoir traiter ce problème maintenant qu’il est admis dans tous les esprits que le risque ne peut être personnel mais DOIT être collectif. Ainsi les écervelés qui se lancent en montagne ou sur les mers par gros temps, les traders déboussolés aussi bien que demain les joueurs de poker pourront compter sur l’assurance d’être indemnisés pour les risques de leurs activités au même titre que les chirurgiens, les dentistes, les industriels, les commerçants et les agriculteurs. Bref tout le monde.

Je trouve ça très bien, comme apparemment tous les français. Mais j’aimerais alors qu’on m’explique pourquoi les mêmes personnes se disent scandalisées par le montant de leurs primes d’assurances.

_source photo : un vignoble frappé par la grêle le 17 juin 2013 à Vouvray (Indre-et-Loire). ( MAXPPP) [www.francetvinfo.fr](http://www.francetvinfo.fr  »france tv info »)_

 
Post by admin

Comments are closed.