Deux bons bouquins sur le vin.

Le premier ouvrage que nous vous présentons, "Les vins de Laure", est issu de la rencontre entre Laure Gasparotto (collaboratrice au journal Le Point) et le célèbre photographe Jean-Marie Périer.

L'auteur trace ici le portrait de 38 femmes et hommes de l'art et nous fait découvrir des vigneron(ne)s à forte personnalité qui produisent des vins qui leur ressemblent!

Laure Gasparotto nous fait parcourir la France viticole, un monde bien plus rude que ne l'imaginent pas mal d'amateur de nectar où l'on oscille entre respect des traditions et goût de l'innovation.

Les viticulteurs y évoquent leurs méthodes, leurs doutes et leurs convictions autour d'une table ou au milieu des vignes, ils parlent des valeurs auxquelles ils s'accrochent et de leur quête infinie vers un vin parfait!

Le deuxième s'intitule "Grands Crus Classés. Grands chefs étoilé. Bordeaux 1855" et vient de recevoir le 12ème Grand Prix Edmond-de-Rotschild de "meilleur livre sur le vin". Ici, on aborde le monde des grands crus, ces 87 châteaux du bordelais que Napoléon III fit inscrire au classement pour l'exposition universelle de 1855.

Chaque château est présenté en détail par une fiche technique précisant la superficie du vignoble, ses caractéristiques, celles des sols ainsi que par de magnifiques photos. Au delà de ça, diverses anecdotes et de fines observations permettent de mieux cerner l'âme des lieux.

On peut y lire par exemple à propos du Lafite-Rotschild (Pauillac) "il affirme la souveraineté de l'esprit sur la matière", ou au sujet du Haut-Brion (Pessac) "Il ne va pas vers la facilité mais vers la profondeur".

Ces observations lyriques s'accompagnent d'éclairages plus techniques comme celui-ci relatif au Château d'Yquem "La tradition sauternaise n'est ni la chaptalisation, ni la cryoextraction, c'est le botrytis*, la concentration, le travail des hommes et le cousu mai. Yquem se construit sur la précision, par la mise au point d'infimes détails. C'est tailler les milles facettes du diamant."

Le deuxième intérêts de cette ouvrage est dans le titre "chefs étoilés". En effet pour chaque vin décrit, un grand chef imagine une recette originale, ce qui confirme comme le relève Jacques Dupont, dans la préface, que "les crus classés parlent toutes les langues et fréquentent toutes les cuisines avec l'aisance des grands diplomates d'autrefois."
"Les vins de Laure", de Laure Gasparotto, photo de Jean-Marie Périer (Grasset, 208p, 22,80€)
"Grands crus classés. Grands chefs étoilés" (La Martinière, 384p, 65€)

*le botrytis est un champignon microscopique qui s'attaque aux pellicules qu'il troue littéralement, et laisse la pulpe qui reste indemne. Tel est le phénomène de la pourriture noble, cette aberrante fructification cryptogamique qui provoque l'évaporation de l'eau des baies et une concentration extraordinaire des moûts.

Les grains, d'abord tachés de brun, brunissent complètement jusqu'à devenir "pourris pleins" puis flétrissent, prennent un aspect fripé et sont dits "rôtis" ou "pourris nobles". Le moment est venu de les cueillir. Ceci ne se fait qu'en sauternais.

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Coffret accessoires vin
Article suivant
Gare à la contrefaçon!

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire