WineSave : l'autre petite bouteille noire contenant du gaz qui veut faire fureur...

Avec l’essor des BIB (bag in box), des WIT (wine in tube), et bientôt des WIS (wine in shot), nos bouteilles de vin « classiques » de 75cl n’ont plus le vent en poupe.

Il semblerait que ce ne soit pas à cause d’un élan de modernisme mais plutôt pour s’adapter à notre mode de consommation que les producteurs s’acharnent à trouver d’autres contenants à leurs précieux breuvages.

Le « consommateur lambda » français ne boit plus qu’un verre de vin par jour et pousse l’audace à ne vouloir déboucher ses « grandes bouteilles » que pour les « grandes occasions »…

En attendant que tous les vins soient mis en tube, certains chercheurs se penchent sur le contenu plutôt que sur le contenant et dans la conservation du vin une fois la bouteille débouchée.

S’il existe un nombre incalculable de techniques (plus ou moins efficaces) pour tenter d’empêcher l’oxydation du vin il n’en demeure qu’aucune ne semble être satisfaisante…

Une nouvelle solution vient pourtant de sortir sous le nom explicite et plein de promesse : WineSave.

Si nous vous en parlons c’est que WineSave a déjà séduit de grands noms de la dégustation (Robert Parker, Jancis Robinson…) mais aussi certains magazines spécialisés au sérieux reconnu (Decanter).

WineSave est une petite bouteille noire qui contient un gaz pur sans odeur qui permettrait une fois injecter dans la bouteille ouverte, de conserver les qualités olfactives et gustative d’un vin.

Cela permettrait bien évidemment de pouvoir ouvrir une bonne bouteille pour n’en boire qu’un verre de temps en temps et de ne pas gaspiller un vin qui se serait oxydé.

Un produit intéressant aussi pour les restaurateurs et les bars à vin qui souhaiteraient étendre leur gamme de vin au verre dans leur établissement.

Pour ceux qui sont encore septiques il reste une technique imparable résumée dans cette phrase de Jean-Luc Petitrenaud :

"Ne pas finir une bouteille de vin me traumatiserait plus que si ma mère m'avait dit un jour : “Je ne t'ai jamais aimé ”.

3 commentaires sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Le ver serait déjà dans le fruit mais pas encore dans le verre...
Article suivant
JUPPÉ “INNOVATEUR DU MONDE DU VIN"

A lire aussi



Ecrire un commentaire

3 commentaires sur cet article

CélineP

le 14/06/11 à 16:18

Mouai... ç'est peu être joli, mais ça ne donne pas envie !
Jules

le 20/01/11 à 22:05

...je suis bien d'accord avec vous Gus. Comme quoi les nouvelles tendances de consommation influencent même un produit comme le vin ou le poids de la tradition est pourtant fortement ancré.
gus

le 20/01/11 à 20:41

quel drame de voir les efforts pour conserver le vin en bouteille intacte. il faut au contraire profiter du merveilleux pouvoir oxydatif qui permet de voir le vin évoluer.
Qui ne sait jamais emmerveillé de déguster un vin abandonné dans un decanter le lendemain d'un dîner et qui se révèle encore meilleur??
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire