Dr CAC : l'économie du vin détournée sur France 5

Vous connaissez peut être Dr CAC, un programme court proposé par France 5 du Lundi au Vendredi à 23h35 qui a consacré deux épisodes sur le vin.

Rendre les problèmes économiques actuels simples et amusants voila la promesse de Dr CAC : « Bonjour, je suis Christian CAC, docteur en économie. CAC, en trois lettres, comme C’est Assez Clair. Avec moi, l’économie va le devenir… plus claire ! »

Il ne manquait plus à l’homme moderne qu’un coach en économie ! France 5 l’a trouvé… ou plutôt détourné ! Chaque soir, Dr CAC répond le plus simplement possible — et avec beaucoup d’humour — aux questions innocentes de ses patients sur tous les aspects de l’économie. Quatre minutes informatives, pédagogiques et complètement déjantées !

Un premier sujet consacré au vin avait été diffusé l’année dernière.

Pourquoi les chinois font flamber le vin ?

Largement inspiré du Grand Détournement (La Classe Américaine), film réalisé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, Dr CAC reprend également des extraits de films des années 50 et 60 doublés, montés et détournés pour répondre à sa question du jour.

« Offrir une telle bouteille à sa patron, alors là c’est la classe internationale ».

C’est drôle bien sur mais aussi instructif car le contenu est conçu avec l’expertise de l’économiste Stéphane Osmont, de la conseillère éditoriale Dominique Nora et de la journaliste Laure Closier.

Hier soir, lundi 22 octobre, Dr CAC s’est à nouveau penché sur vin, cette fois pour parler du marché Français :

Le vin Français est-il en bonne santé ?


3 commentaires sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Bernard Magrez devient propriétaire d'un 4ème premiers grands crus classés avec le Clos Haut Peyraguey
Article suivant
Le Monopoly du vin !

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

A découvrir aussi

Ecrire un commentaire

3 commentaires sur cet article

Julius

le 26/10/12 à 16:42

« Offrir une bouteille aussi chère à sa patron, alors là c’est la classe internationale ». ;-)
Armand

le 26/10/12 à 11:13

Du grand délire sauf sur les chiffres qui sont exacts... Une bonne façon de parler de sujets souvent barbants, Bravo !
JB

le 24/10/12 à 12:14

Énorme j'adore Dr CAC !! "Tu n'existes pas, pas plus que cette bouteille de vin !" ahahaha
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire