Le Château Charmail revient sur ses vendanges 2012

Producteur
Château Charmail

Château Charmail
33180 Saint-Seurin de Cadourne

Voir sa fiche

On continue notre tour des vendanges 2012 avec aujourd'hui le Château Charmail qui revient sur ces quelques semaines intenses de travail à la vigne.

Prenez quelques millimètres de pluies
Un soleil qui pointe derrière les nuages
Des raisins à maturité
Trois bennes vibrantes en action
Une sélection parcellaire bien définie
Ajoutez y plus d’une vingtaine de coupeurs
Une vingtaine de mains à la table de tri
Des dizaines de paires de bottes chaussées
Pas mal de sandwiches avalés
Bon nombre de cafés bus
Délayez avec de longues journées qui s’enchainent
Des réveils matinaux car les raisins n’attendent pas
Pas mal de kilomètres parcourus
Mélangez le tout, pour obtenir
Une vendange 2012 pleine de rebondissements
Premiers jus goutés
Toute l’équipe motivée
Une bonne ambiance
Pas mal de fous rire
Quelques piques de stress

2012 est une année surprenante !


Les merlots sont aromatiques, les cabernets francs gouteux et les sauvignon tiennent bon.
A mi parcours de la vendange, la satisfaction comme la tension se lit sur les visages.

Voila le bilan fait par la propriété :


"L’année 2012 est une année compliquée. La météo capricieuse nous a joué des tours et nous a mis la pression. Tous les jours nous étions dans les vignes pour surveiller l’état sanitaire des baies, ainsi que leur maturité afin de les récolter au meilleur moment. La sélection parcellaire a été décidée sur la base de nos analyses d’acidité, de degrés potentiels et de qualité des peaux. Nous nous sommes beaucoup interrogé avec Olivier Seze et notre œnologue conseil sur les dates de récolte des différentes parcelles : Est-ce qu’on attend encore quelques jours ? Faut-il privilégier la maturité face à la menace du botrytis ?Après de nombreuses tergiversions, nous avons décidé d’attendre quelques jours de plus pour que les notes de verdeurs disparaissent et que les cabernets sauvignon donnent tout leur fruit.
A mi parcours nous avions le sourire, la satisfaction comme la tension se lisait sur les visages. Aujourd’hui, on peut dire que le travail effectué tout au long de l’année, effeuillage, vendanges vertes, travail des sols, nous a permis de rentrer une récolte de qualité à peine touchée par une météo très aléatoire. Les merlots sont aromatiques, les cabernets francs gouteux et les sauvignon mûrs. Les choix que nous avons faits semblent avoir été les bons !

Toute l’équipe est aujourd’hui à pied d’œuvre aux chais pour les premières étapes de vinification. Les raisins sont désormais dans les cuves pour la macération pelliculaire à froid qui favorise une extraction douce.
2012 a mis nos nerfs à rude épreuve mais le millésime semble prometteur !"

Merci à Sylvie Hamelin pour avoir immortalisé ces quelques instantanés de vendange.

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Il n'y aura pas de Château Hourtin-Ducasse 2012
Article suivant
Un sommelier porte 51 verres à vin... d'une seule main !

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire