Portrait Chinois: si j'étais ... Le Château Chantegrive

Producteur
Château de Chantegrive

Château de Chantegrive
33720 Podensac

Voir sa fiche

C’est en 1966 qu' Henri et Françoise Lévêque font l’acquisition de quelques parcelles de vignes sur la commune de Podensac.

Grâce à de patients efforts de remembrement le Château de Chantegrive, 40 ans plus tard, est devenu l’un des domaines les plus importants et prestigieux de l’appellation des Graves, avec ses 96 hectares de vigne et fait partie de l'Union des Grands Crus de Bodeaux.

Aujourd'hui, le Château de Chantegrive connaît une nouvelle impulsion avec l'arrivée de la nouvelle génération dynamique et très impliquée dans le monde viticole.

Cette très grande propriété du sud des Graves est désormais suivie par Hubert de Boüard (Château Angélus) depuis le millésime 2006.

Marie-Hélène Lévèque, qui s'occupe aujourd'hui de la propriété, nous ouvre les portes de ce domaine et nous dévoile à travers ce portrait chinois, sa vision du vin de château Chantegrive.

Si mon vin était...

  • Un artiste :

Carole Bouquet

  • Une devise/Citation :

Le petit Jésus en culotte de velours

  • Un morceau de musique :

concerto pour clarinette MOZART

  • Un moment de la journée :

Le soir au coucher du soleil

  • Un plat :

Magret de canard aux pêches

  • Une couleur :

Rouge rubis profond

  • Une saison :

Automne

  • Un paysage :

Forêt Canadienne en automne

  • Un sentiment :

Générosité

  • Un livre :

Le Secret

Découvrez toute l'actualité du Château Chantegrive sur son espace intotewine.

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Cet été, voyez la vie en rosé !
Article suivant
Un bœuf qui boit du vin : secret d’une viande de qualité

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire