Attention : une campagne primeur peut en cacher une autre !

Souvent des amis étrangers me disent combien ils trouvent les français « légers ».

Légers ? Je proteste, j’essaie de défendre mes concitoyens mais mes contradicteurs sourient finement et répliquent sévèrement :

-‘ Regarde, lis, écoute autour de toi : vous étiez seulement à deux ans d’une élection et déjà tout le monde chez vous, politiques, journalistes, piliers de bars et de cafés du commerce, se trouvait déjà en campagne. Et ce, même avant que les candidats soient candidats…

-Pour vos vins c’est pareil : à peine avez-vous sacré le millésime 2010 le meilleur du siècle (détrônant du même coup le 2009 pourtant couronné avec fracas un an plus tôt) voilà qu’un murmure s’élève de vos rangs et laisse entendre tout le bien qu’une météo extrêmement favorable laisse espérer du 2011 dont la gestation n’a pas encore commencé.’-

Là, vraiment ils m’ont fourni de quoi leur river leur clou : LÉGERS, LES FRANçAIS ? Vous voulez rire, vous voyez bien combien ils sont LOURDS…

Mots clés associés :
2 commentaires sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Supelec-Oenologie: quand le vin s'invite dans les Grandes Ecoles...
Article suivant
Le premier musée de la vigne et du vin du Moyen-Orient au Liban

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

2 commentaires sur cet article

JOHNDEE

le 14/07/11 à 06:16

...D´autant que pour le millésime 2011, l´hiver dernier, les feuilles sont tombées du bon coté de la route...
Daphné.H

le 15/06/11 à 10:49

Celui de 2012 risque d'être encore meilleure !!
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire