Ces Grands Crus qui nous aveuglent avec de la "poudre aux yeux".

En politique comme dans le petit monde du vin, ceux qui gagnent à tous les coups sont toujours plein de bonnes intentions...

Un sommet international et chaque protagoniste parti pour la gloire, la fleur au fusil, champion de sa doctrine nationale (ou présumée telle) revient vers les siens (surtout ses électeurs) proclamant urbi et orbi : J’AI GAGNE!

Cela fait tout de même beaucoup de gagnants…

Dans un marché baissier (comme on dit en bourse) tel grand cru déclare se retirer du marché au motif de garantir au consommateur le vieillissement nécessaire à l’épanouissement de son nectar. Tel autre renonçant à la vente en primeur de ses vins se réclame d’une moralisation des transactions etc…

Cela fait quand même beaucoup de bonnes intentions…

Donner le change, sauver les apparences, garder la face, autant de formules magiques censées préserver l’ego (fragile) des individus que nous sommes.

Naturellement personne n’est dupe.

Quelle importance dans le grand jeu de la « poudre-aux-yeux » qui n’aveugle finalement que ceux qui ont décidé d’y participer.

J’ai compté : cela fait beaucoup de monde.

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Le Château Calon-Ségur vendu à contre-coeur
Article suivant
Unis par les vins sacrés du mariage !

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire