Le vin comme produit d'entretien pour résorber les excédents

Grande nouvelle ! L’hiver prochain nos routes seront sèches et propres : on les déneigera avec du résidu de marc de raisin, un produit plus efficace et respectueux de l’environnement que le sel.

Nous devons cette innovation à un chercheur français, mais oui ! Florent Théothiste, que nous saluons ici.

Je suggère de fournir à M. Théotiste quelques pistes pour ses futures recherches :

  • Dégeler les ailes des avions et les pare-brises des voitures
  • Nettoyer les cuivres sans attenter à la santé humaine
  • Déboucher les W.C.
  • Asperger les manifestants (gros marché en Grèce)
  • Savonner les marches qui mènent au pouvoir (marché ciblé mais haut de gamme)

en utilisant comme matériau de base les vins refusés à l’agrément.

Un bon moyen de résorber les excédents sans fâcher personne...

Un commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Casino lance son vin de cépage
Article suivant
Vinisud : jour 1

A lire aussi



Ecrire un commentaire

Un commentaire sur cet article

blogreignac.blogspot.com

le 22/02/12 à 21:18

Vous oubliez les rations alimentaires pour les bovins enrichies à 70% en marc de rasin qui provoquent une chute de leur production de méthane... et oui, le marc de raisin contre l'effet de serre, fallait y penser :-)
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire