"Pourquoi faut-il que tout devienne compliqué chez vous quand on parle du vin ?"

Un ami étranger m’interroge : " Pourquoi faut-il que tout devienne compliqué chez vous quand on parle du vin ? ".

En fait, on a deux questions pour le même prix et cette constatation ne concerne pas que le vin.

  • Quand on sait ce qu’on veut, tout est simple
  • Tout devient complexe dès lors qu’on manque de précision (essayez d’acheter un tournevis sans connaître le type de vis que vous utiliserez et vous comprendrez ce que se planter signifie)

Résumons : pour un besoin spécifique quelques repères suffisent. Au delà, j’admets qu’il faut acquérir certaines connaissances. Mais si le sujet intéresse vraiment, il est clair qu’on n’en saura jamais assez.

Mon ami étranger hausse les épaules " vous autres vignerons, vous en faites toute une histoire, vous ne croyez pas que vous en rajoutez un peu ? Je n’ai pas besoin d’avoir suivi des cours d’Histoire de l’Art pour apprécier un tableau.".

Eh bien , cher ami étranger, je crois que oui. Mais si vous pouvez pensez qu’on n’a aucun besoin d’avoir étudié pour découvrir les splendeurs de Ronsard, `Cervantès, Shakespeare, Racine, Mallarmé, Proust, Goethe, Rilke, Tchékov, Piero della Francesca, Velasquez, Rembrandt, Monet, Max Ernst, Gesualdo, Bach, Mozart, Debussy Schoenberg, alors effectivement vous avez raison et je vous conseillerais plutôt le schnaps.

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Un investisseur Chinois rachète le château de Gevrey-Chambertin pour 8 millions d'euros
Article suivant
José Bové et les anti OGM sont-ils des alliés de la viticulture française ?

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire