Une averse qui ne mouille pas ! De quoi faire boire du vin à un chameau.

Je vous conseille d’aller sans tarder à Londres visiter le Barbican.

Ce centre culturel offre en ce moment une attraction inoubliable : essuyer une bonne averse de pluie.

Vous me direz qu’en matière de pluie nous avons déjà tout ce qu’il faut à la maison. Sauf que le Barbican propose une expérience absolument unique* : UNE AVERSE QUI NE MOUILLE PAS !

Cette invention ébouriffante va certainement faire la fortune de ses astucieux concepteurs mais surtout bien des heureux.

Les hommes (et femmes) politiques, les dirigeants d’entreprise, les généraux, les fonctionnaires, les médecins, les banquiers, les escrocs, les avocats, les experts, les candidats au mariage (tous), Madame Soleil, plus personne n’aura besoin de se mouiller.

Quant à nos vignes, quelle aubaine, finis le mildiou, le black rot, l’oïdium !

Une chose m’embête : étant donné qu’il faut quatre litres d’eau pour faire un litre de vin, comment désormais fera-t-on cul-sec ?

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Feu les petits vins
Article suivant
La cave à vin LECLERC de Levallois, du rêve à portée de caddie.

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire