Des vins de Bourgogne qui célèbrent le jubilé de la Reine Elizabeth II

12 000 bouteilles de Bourgogne et Beaujolais blanc, rouge et rosé se verront dotées d’un macaron célébrant le jubilé de diamant de la reine Elisabeth II.

En effet, ce weekend l’Angleterre était en émois, après 60 ans de règne des festivités ont été organisées en l’honneur de la souveraine, entre célébrations exceptionnelles, et rendez-vous officiels.

Laurent Metge-Toppin, œnologue de formation originaire de Montpellier et fervent admirateur de Sa Majesté a lui aussi décidé de célébrer à sa manière ce jubilé en apposant sur 3 de ses plus grands vins un macaron créé spécialement pour l’occasion.

Ce sont 12 000 bouteilles provenant du château de l’Hestrange (Bourgogne chardonnay 2011 cuvées Georges Metge, Beaujolais-Villages 2006 cuvée des Hestrangères et Beaujolais-Villages Rosé 2009/2011) qui se sont vues autoriser au mois de mars dernier de porter le fameux macaron.

Laurent Metge-Toppin, a été pendant longtemps consultant international pour des vignobles en développement, il est le propriétaire depuis avril 2000 du château de L’Hestrange dans le Beaujolais.

Cet oenologue un peu fou est un habitué des paris. En 1997 il a été recruté par Chalerm Yoovidhya (fondateur de la Siam Winery à l’origine de la boisson énergétique Red Bull) pour créer le vin thaïlandais Chatemp. Après 22 ans passés en Angleterre il a donc souhaité participer à sa façon aux célébrations.

Wine Save The Queen !!

Cet événement d’envergure mondiale, est une opportunité en or pour le château, les prévisions annoncent un écoulement des stocks en moins d’un mois et demi.
Pour trouver ces bouteilles, il faudra se rendre chez les cavistes et wine bars des bords de la Tamise qui les serviront durant les cérémonies de la semaine prochaine.

La question que l’on se pose, la reine goûtera-t-elle ces fameux vins ?

Laurent Metge-Toppin répond sur le site de La Vigne: « Je lui ai envoyé 120 bouteilles, mais elle ne peut pas les servir en dîner officiel, eu égard aux vins produits dans le Commonwealth dont elle est la souveraine (Nouvelle-Zélande, Australie, Afrique du Sud…). Mais elle pourra les boire dans un cadre privé. »

On connait le goût avoué de la reine pour le vin, tout particulièrement pour le Champagne Pol Roger.

A tel point, qu'elle souhaite produire son propre "Champagne" anglais dans le Grand Parc du Château de Windsor qui accueille depuis cette année 16 000 pieds de vigne afin de commencer la production d'un vin blanc pétillant (cf article).

Un commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Dans le vin comme ailleurs le hasard est une nécessité de la nature
Article suivant
Une fête des mères aux allures gourmandes en Francs Côtes de Bordeaux

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Un commentaire sur cet article

vinocéros

le 04/06/12 à 19:18

Son vin petillant je lui laisse à la reine, par contre je veux bien ses caisses de Pol Roger... J'adore ce champagne !
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire