Finis les maux de tête dus à la consommation de vin ?

Une souche de levure génétiquement modifiée, dite contre les mots de tête a été autorisée à l'utilisation par les autorités de la santé Canadienne.

Pour aider à la fermentation alcoolique du raisin, les producteurs vinicoles utilisent des levures chargées de transformer le sucre du vin en alcool.

Les levures simplifient le processus d'élaboration du vin mais peuvent aussi ajouter des éléments chimiques sans incidences sur le goût ni sur le nez du vin mais qui provoquent des maux de tête.

Il existe environ 300 espèces de levures mais seule une dizaine peuvent intervenir dans le processus de vinification. Les producteurs doivent sélectionner ces levures et parfois varier leur utilisation selon le stade de fermentation du raisin.

Développée à l'université British columbia et connue sous le nom de ML01, cette levure génétiquement modifiée pourrait assurer sa fonction d'aide à la fermentation sans causer de douleur crâniennes.

Cette levure ML01 permettrais de produire le vin sans risque de migraines ou désagréments de ce genre.

Le bio technologiste Hennie an Vuuren cherche à pouvoir commercialiser le fruit de sa recherche en Europe. Cette levure a déjà été commercialisée au Canada, aux Etats Unis et en Afrique du Sud.

Mots clés associés :
Un commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Une société qui viserait à encadrer la conversion au bio
Article suivant
L’ETRE, LE VIN, LE TEMPS

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Un commentaire sur cet article

maurice

le 23/02/11 à 13:01

Je n'ai jamais eu de maux de tête après avoir bu de bons vins... C'est mon remède anti gueule de bois : boire des vins de meilleur qualité. Ce qui dans certains cas (bouteilles plus chères) favorise la réduction de sa consommation...
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire