Nouvelle AOC en Bourgogne : des "Coteaux Bourguignons" moins ordinaires

L’AOC Coteaux Bourguignons remplace officiellement depuis hier l’appellation anciennement appellée "Bourgogne Grand Ordinaire".

Les premières bouteilles de cette appellation ont étaient mises en vente jeudi 17 Mai dans les caves coopératives de Bourgogne et du Beaujolais, après une certification en janvier par, l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao)

Cette AOC régionale est produite à partir de tout les cépages de Bourgogne, allant de l’Auxerrois jusqu’au Beaujolais ( pinot noir, gamay, chardonnay, aligoté, césar, sacy...)

Gérard Maître, président de la Fédération des caves coopératives Bourgogne-Jura à déclaré :
« Cette nouvelle appellation doit incarner une Bourgogne ouverte, aussi bien gustativement que financièrement, puisque le prix des bouteilles se situera entre 5 et 7 euros au départ des caves. Ces vins souples, élégants, ronds et portés sur les tanins sont destinés à un public jeune. »
Et d’après les premières estimations la production pourrait atteindre entre 50 à 60 000 hectolitres.

Ces nouveaux vins rouges, blancs et rosés, aussi bien d’assemblage que monocépages, devraient selon le BIVB (Bureau Interprofessionnel des vins de Bourgogne) être commercialisés en France comme à l’étranger. Grâce a cette nouvelle certifications, les vins obtiendront une “appellation de revendication et non plus de repli” apportant une image plus haut de gamme que “Bourgogne Grand Ordinaire” selon le BIVB.

Aucun commentaire sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Robert Eden : le vigneron bio britannique du Languedoc
Article suivant
Château Baccarat : Peut-on boire un petit vin dans un aussi grand verre ?

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

Aucun commentaire sur cet article

Soyez le premier à ajouter un commentaire
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire