Robert Parker est 100/100 2009

Robert Parker, le critique le plus connu, suivi, controversé, contesté, colporté… a publié ses fameuses notes la semaine dernière sur le millésime 2009 des vins de Bordeaux.

Le millésime 2009 avait déjà pendant les primeurs emballé les commentateurs au point que l’on parlait à nouveau de « millésime du siècle ».

Le critique américain en publiant la semaine dernière ses notes dans son journal Wine Advocate confirme cette tendance.
2009 est selon son édito le meilleur millésime qu'il ait dégusté à Bordeaux depuis le fameux 1982 (où Parker s'était fait connaitre en étant le premier à vanter les mérites de ce millésime aujourd'hui largement reconnu).

Cette année il va plus loin et attribue la note suprême de 100 sur 100 à 19 grands crus.

Pour vous donner une idée en 2005 (autre grandes années à Bordeaux) il n’avait donné que deux notes parfaites…

Les 19 grands crus en100cés par Parker !

  • Château Beauséjour (Duffau-Lagarosse)
  • Château Bellevue Mondotte
  • Château Clinet
  • Clos Fourtet
  • Château Cos d’Estournel
  • Château Ducru Beaucaillou
  • Château L’Evangile
  • Château Haut-Brion
  • Château Latour
  • Château Léoville-Poyferré
  • Château La Mission Haut-Brion
  • Château La Mondotte
  • Château Montrose
  • Château Pavie
  • Petrus
  • Château Le Pin
  • Château Ponte- Canet
  • Château Smith Haut Lafitte
  • Château Pape Clément en blanc

Mention spéciale pour Léoville Poyferré et la Mondotte que nous suivons depuis quelques moi sur IntotheWine (voir leur espace ici et ).

Léoville Poyferré qui a aussi obtenu une belle note (90) pour le Château Le Crock l’autre propriété de la famille Cuvelier.

379 points Parker pour Stephan von Neipperg !

Stephan von Neipperg, propriétaire de la Mondotte mais aussi du Château Canon la Gaffelière, Clos de l’Oratoire et Clos Marsalette, a quant à lui obtenu au total 379 points Parker sur les 4 propriétés (respectivement 100, 95, 93, 91) !

Une flopée de bonnes notes attribuées que vous pouvez retrouver en détail, avec les commentaires de dégustation, en cliquant sur les noms des châteaux cités.

Autres belles performances :

Angelus (99), Clos l'Eglise (98),Branon (98), Saint Pierre (98), Domaine de Chevalier (95), Clos Saint Martin (95), Haut Bergey (94), Barde Haut (94), Les Pagodes de Cos, Issan (93), Prieuré Lichine (93), Sénéjac (93), La fleur de Bouard (93), Les grandes Murailles (93), La dominique (93), Malartic Lagravière (92+), Destieux (92+), Goulée (92), Haut Bages Libéral (92), Cantemerle (91+), Larrivet Haut-Brion (91), Bellefont Belcier (91), Soutard (91), Sociando-Mallet (91), La sergue (91), Charmail (90), Chantegrive (90), Cantenac Brown (90), Phelan Ségur (90), Lafon Rochet (90),Paveil de Luze (90), Gigault cuvée Viva (90), Château d'Escurac (89), Guibot la Fourvieille (89).

Autre tendance, chez certains grands crus, l’écart se resserre en terme de notes entre le premier et le deuxième vin même si comme le montre bien la couverture du Wine Spectator ce n’est pas le cas en terme de prix.

Bien sur de nombreuses voix s’élèvent pour dénoncer une notation excessive. Le bloggeur Jacques Berthomeau dans un très bon billet propose même de rajouter, non sans humour, 20 points supplémentaires à la note suprême de Parker et répondant à de nouveaux critères (à lire ici).

Le système de note est bien sur critiquable et imparfait mais l’on peut se réjouir de la réussite de certains producteurs même si ces notes seront accompagnées pour certains d’une hausse des prix déjà très (trop) hauts.

Sur ce point Robert Parker ne semble pas être tout à fait d'accord. Même s'il considère que la spéculation est affolante sur certains grands noms qu'il compare à des marques de haute couture, il pense aussi qu'il y a certains des meilleurs rapports qualité/prix que puissent trouver les consommateurs, coupant court à l'idée que les prix des vins de bordeaux sont tous sur-évalués.

2 commentaires sur cet article Voir les commentaires

Article précédent
Découvrez U'Wine Network
Article suivant
Et si au bout du compte il ne restait plus rien à vendanger ?

A lire aussi



Devenez contributeur sur Intothewine.com !Passionné de vin rouge ?
Incollable sur le bouchon en liège ?
Contactez-nous

Ecrire un commentaire

2 commentaires sur cet article

P

le 15/03/12 à 14:11

Pas moi, surtout pas !
Il s'agit là d'un MONSIEUR qui ne travaille que par connaissance interposée : si vous êtes son ami, l'ami de son ami ou si son ami aime votre vin alors.... jackpot !!! Si ce n'est pas le cas, évitez de présenter vos vins à ses dégustations. Vous ferez l'économie d'une ou deux bouteilles que vous pourrez partager avec VOS amis ou offrir à de vrais amateurs. Ma note à Mr Parker : 3/100 parce qu'il le vaut bien.
Fronton

le 11/03/12 à 15:56

On continue dans l'aberration ! Qui donnerait 100/100 à Parker ? :)
Votre commentaire

Veuillez rédiger votre message.

* :
* :
Captcha * :
* :
Envoyer mon commentaire